S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

À l’occasion de la sortie de Cult of Chucky, nous vous présentons dix des meilleurs meurtres (dans le désordre) des six premiers films de la série. Bien sûr, plusieurs autres méritent d’être soulignés, mais voici quelques incontournables qui, selon nous, méritent un rappel.

Bien entendu, ce billet contient plusieurs divulgâcheurs.

Maggie, gardienne de nuit (Child’s Play)

Lors d’une soirée de gardiennage, Maggie (Dinah Manoff) croit que Andy (Alex Vincent) dort paisiblement alors que des bruits suspects se font entendre dans l’appartement. Croyant que l’enfant s’amuse à lui faire peur, elle fait rapidement le tour pour se rendre compte qu’elle est peut-être en danger. Trop tard. C’est à ce moment que Chucky lui flanque une bonne frousse ainsi qu’un coup de marteau au visage, ce qui la fait traverser la fenêtre de la cuisine pour finir violemment sa chute sur une voiture. Maggie Peterson est la première victime de Charles Lee Ray sous forme de poupée… et non pas la dernière.

Joan enflammée par Glenda (Seed of Chucky)

Après s’être faite virer par la capricieuse Jennifer (Tilly), l’ex-assistante de cette dernière vient à son secours où elle monte à l’étage et tombe face-à-face avec Glenda, qui ne perd pas une seconde à mettre en pratique ce que ses parents lui ont appris. À l’aide d’une chandelle et d’une bonbonne de fixatif, Glenda calcine Joan (Hannah Spearritt) avant qu’elle hurle et tombe au rez-de-chaussée. C’est à ce moment que Glenda déclare, avec amusement: «I just fired Joan!».

Chucky perd la tête (Child’s Play 2)

Dans le troisième acte de Child’s Play 2, Kyle (Christine Elise) et Andy (Alex Vincent) se retrouvent dans l’usine de fabrication des poupées Good Guys™. Après lui avoir fait perdre les jambes et une main, Andy ouvre la valve de plastique chaud sur Chucky, pensant que c’est la fin. Erreur. Kyle empoigne un tuyau d’air et l’enfile dans la gueule du jouet démoniaque, ce qui nous donne probablement la «mort» de Charles la plus spectaculaire de la série.

Un incident fâcheux (Seed of Chucky)

Le meurtre du paparazzi Pete Peters (John Waters) peut aussi être considéré comme un accident. Rappelant celui du Colonel Cochrane dans Child’s Play 3, Pete Peters n’a pas survécu à ce qu’il a vu. Sur le point d’avoir un scoop avec les photos qu’il est en train de développer, Peters aperçoit l’innocent Glen qui semble vouloir le sauver des griffes de son père. Le paparazzi recule, tombe et reçoit un flacon d’acide en pleine poire. Son visage fond sous les yeux horrifiés de Glen et sous le regard satisfait de Chucky. Attaboy!

Ian en prend plein la gueule (Curse of Chucky)

Alors qu’il croit que Nica (Fiona Dourif) a tué toute sa famille, Ian (Brennan Elliott) décide de prendre les choses en main en la bâillonnant à son fauteuil roulant. Fouillant dans les enregistrements de la caméra qu’il avait cachée dans la poupée, Ian se rend rapidement compte que Nica n’y est pour rien. Trop tard. Chucky le pousse au sol et fait taire ses cris en lui fracassant la mâchoire d’un seul coup de hache, ce qui donne probablement le meurtre le plus satisfaisant de Curse of Chucky.

Déjà vu… (Bride of Chucky)

Voulant empêcher sa nièce Jade (Katherine Heigl) de fréquenter son copain Jesse (Nick Stabile), le chef de police Warren Kincaid (John Ritter) cache de la drogue dans leur caravane pour pouvoir ensuite les accuser à tort. Dommage pour lui, Chucky et Tiffany ont tout vu et lui préparent un piège assez original ce qui amène Kincaid à se retrouver rapidement le visage rempli de clous. Meurtre peu probable et très exagéré, mais on lui pardonne aussitôt que Chucky déclare: «Why does that look so familiar?», faisant référence à Pinhead de la série Hellraiser.

Une mort au poil (Child’s Play 3)

Le cruel Sergent Botnick (Andrew Robinson), le sadique barbier de l’école militaire Kent, ne se doutait sûrement pas qu’il finirait ses jours de cette façon. Trouvant Chucky dans son armoire, il décide de s’amuser un peu en l’asseyant sur sa chaise et lui promettant la plus belle coupe de cheveux. Le rouquin de plastique est loin de s’amuser et empoigne la lame de rasoir sur le coté de la chaise pour ensuite trancher la gorge de Botnick où ce dernier se vide de tout son sang au son du rire diabolique de Chucky. Le scénariste Don Mancini a déclaré que cette scène était un hommage à Sweeney Todd: The Demon Barber of Fleet Street, dont il est grand fan.

Une nouvelle vie pour Tiffany (Bride of Chucky)

Après avoir ramené son fiancé d’autrefois à la vie et en le gardant comme un animal en cage, Tiffany (Jennifer Tilly) relaxe dans un bon bain moussant pour regarder Bride of Frankenstein. Chucky décide qu’il ne sera pas seul à passer le reste de son existence dans un corps de poupée et décide de se venger en assassinant Tiffany et balance le téléviseur dans la baignoire. La plantureuse meurtrière se fait aussitôt électrocuter pour être ensuite transférée dans le corps d’une poupée à l’aide du chant vaudou qu’on connait bien depuis le premier film. Fait cocasse: ce meurtre devait être celui de Maggie dans le tout premier Child’s Play, mais l’idée a été rejetée et reprise vingt ans plus tard par le scénariste Don Mancini.

Les yeux de sa mère (Curse of Chucky)

À la recherche de sa nièce Alice (Summer H. Howell), la très amère Barb (Danielle Bisutti) se rend au grenier où elle tombe face-à-face avec la poupée Good Guys™. Faisant la macabre découverte des cicatrices au visage de Chucky, ce dernier prend aussitôt vie et attaque Barb en lui enfilant son couteau bien aiguisé dans le globe oculaire, lui arrache l’oeil et l’écrase d’un violent coup de bottine. Un des meurtres les plus graphiques de la série.

Amis pour la vie (Child’s Play)

Scène iconique où Karen Barclay (Catherine Hicks) et son fils Andy (Alex Vincent) enflamment Chucky croyant que leur cauchemar est bel et bien terminé. Les Barclay ne sont pas au bout de leur peine et le jouet revient les hanter pour une dernière frousse. Heureusement, le détective Mike Norris (Chris Sarandon) arrive à la rescousse et en vient à bout en lui tirant dans le coeur (après lui avoir arraché un bras, une jambe et la tête). Des cris, des pleures et de l’hémoglobine concluent ce premier chapitre signé Tom Holland (Fright Night). Petit clin d’oeil à cette scène dans Bride of Chucky, alors que Tiffany meurt également pour la première fois en se faisant brûler vive.

Visionnez la bande-annonce de Cult of Chucky, disponible en Blu-ray et DVD:

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.