S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Critique: Before I Wake
9Note Finale
Note des lecteurs: (2 Votes)
9.5

Terminé depuis 2013, Before I Wake dort sur les tablettes d’un distributeur depuis. Mike Flanagan (Oculus, Hush) était visiblement très heureux et touché de pourvoir venir présenter son film au public de Fantasia en première nord-américaine en compagnie de l’actrice principale du film, Kate Bosworth.

Trimbalé de famille en famille, le petit Cody (Jacob Tremblay, Room) atterri chez Jessie et Mark. Le couple cherche à adopter un enfant depuis le décès tragique de leur garçon. Cody semble absolument parfait. Le seul hic, c’est que ses rêves se matérialisent. Un don particulier et amusant lorsque ses songes son plaisants, mais évidemment, un garçon de 6 ans peut aussi faire quelques cauchemars à l’occasion.

BeforeIWakePosterQuelque part entre Mama et Pan’s Labyrinth se trouve Before I Wake, un film que son réalisateur n’aime pas qualifier de film d’horreur, mais davantage de fable pour adulte. Pourtant, on y trouve bon nombre de scènes horrifiques, des moments qui fonctionnement à merveille lorsque les cauchemars inquiétants de Cody prennent vie. Les mises en scènes sont magnifiques et les ambiances créées, terriblement efficaces.

Mais effectivement, le film repose davantage sur l’épreuve que vie le couple. Le sujet du deuil est abordé de manière extrêmement touchante et jamais mélodramatique, ni clichée. L’interprétation de l’ensemble de la distribution est impeccable et toute en subtilité. C’est évidemment le petit Jacob Tremblay qui vole la vedette tellement il est attachant et charismatique.

Avec Before I Wake, Mike Flanagan ne fait que confirmer qu’il est l’un des réalisateurs du genre les plus intéressants et les plus à surveiller du moment.

A propos de l'auteur

Anciennement de Sinistre Magazine, Marc ne peut s’empêcher de partager sa passion pour l’horreur et l’étrange. Aujourd’hui rédacteur en chef et co-fondateur de Horreur Québec, il parcourt les salles de projections et de spectacles obscures de la région de Montréal à la recherche de frissons visuels et/ou auditifs!

Articles similaires

4 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.