S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Critique FNC 2016: Director's Cut
6.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Dans le drame policier Knocked Off, on suit (ou plutôt suivait) un trio d’enquêteur investiguant les meurtres violents d’un tueur en série qui recrée des scènes de crimes célèbres. Herbert Blount était présent lors du tournage de Knocked Off. L’homme a grassement financé le film via Crowdfunding afin d’être un peu plus près de son actrice préférée, Missi Pyle (Gone Girl, The Artist), la star du film. Cependant, Blount n’est pas du tout satisfait du résultat final. Avec Director’s Cut, il nous présente SA version du film.

L’idée développée par l’acteur-scénariste-magicien Penn Jillette (qui interprète aussi le rôle de Herbert Blount) et portée à l’écran par Adam Rifkin (Chillerama, Look, scénariste sur Small Soldiers) est plutôt rafraichissante. Ce faux director’s cut s’inspire, vous l’aurez compris, des suppléments et autres behind the scenes que l’on retrouve sur les DVD/Blu-ray pour créer un univers complètement loufoque. Blount, joyeux désaxé, commente donc hors champs chaque scène du film, comme dans la tradition des pistes de commentaires du réalisateur.

mv5bmtk1mzy1nzi3mf5bml5banbnxkftztgwmji0nti4nze-_v1_sy1000_cr006751000_al_Techniquement Director’s Cut (lui-même sociofinancé) est aussi bien réalisé qu’un drame policier du dimanche après-midi diffusé sur le câble, gore en prime. Lorsque les segments sont retouchés et que des scènes, riches en effets spéciaux DIY, s’ajoutent, on tombe carrément dans le Troma. Tout cela est entendu, voulu et… finalement plutôt drôle! Pyle est marrante, autant dans son propre rôle que dans celui d’enquêteur, et jamais on aurait cru voir (ou entendre) une Lin Shaye (Insidious) aussi vulgaire et autoritaire que dans ce rôle de capitaine de police. On aura même droit à un petit caméo de Ron Jeremy pour clôturer ce casting improbable.

Malgré l’idée sympathique, le résultat final s’avère léger et parfois répétitif. Le scénario demeure plutôt simple et prévisible et même si la plupart des gags sont efficaces, certains dialogues manquent de punch. On en ressort malgré tout amusé.

A propos de l'auteur

Anciennement de Sinistre Magazine, Marc ne peut s’empêcher de partager sa passion pour l’horreur et l’étrange. Aujourd’hui rédacteur en chef et co-fondateur de Horreur Québec, il parcourt les salles de projections et de spectacles obscures de la région de Montréal à la recherche de frissons visuels et/ou auditifs!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.