S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Critique: Goosebumps
8Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

12694663_1152931601383962_6661403578484100451_oDéjà exploitée sous forme de série télévisée dans les années 90, l’idée de réunir les romans à succès de R.L. Stine dans une production horrifique pour enfants réussit son passage au grand écran. Dans Goosebumps (Chair de Poule), les créatures imaginées par Stine (Jack Black, savoureux en auteur mesquin) sont malencontreusement libérées des manuscrits originaux. Un adolescent et ses amis devront les affronter pour sauver la ville.

Le scénario demeure archi-classique, mais truffé de surprises et rebondissements divertissants. La production appuie fort sur les bouton des effets spéciaux (nouvelle génération oblige?) alors que la presque totalité des créatures sont de synthèse. On aurait par contre pris un film complet de ces hilarants nains de jardin. Parfait pour une introduction au fantastique, les clins d’oeil aux grands classiques (The Shining, The Blob) séduiront même les plus vieux.

A propos de l'auteur

Anciennement de Sinistre Magazine, Marc ne peut s’empêcher de partager sa passion pour l’horreur et l’étrange. Aujourd’hui rédacteur en chef et co-fondateur de Horreur Québec, il parcourt les salles de projections et de spectacles obscures de la région de Montréal à la recherche de frissons visuels et/ou auditifs!

Articles similaires

3 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.