S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Critique: The Wailing
8Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Présenté devant une salle comble au Festival Fantasia, le film de Hong-jin Na (The Chaser, Fantasia 2009) s’avère une agréable surprise, malgré quelques maladresses.

The Wailing raconte l’histoire d’un petit village en Corée du Sud au prise avec une mystérieuse maladie qui affecte ses habitants. Tout cela semble correspondre avec l’arrivée d’un immigrant japonais. Le policier Jong-Goo (Do Won Kwak, The Man From Nowhere) devra résoudre cette enquête afin de pouvoir sauver sa fille, également atteinte.

the-wailing-posterLe scénario de Hong-jin Na tient le spectateur en haleine une bonne partie du film. L’agent Jong-Goo et son partenaire apportent un aspect plus humoristique durant la première heure du long-métrage. Par la suite, on prend une tangente plus sérieuse. Et c’est à ce moment que le réalisateur excelle, autant dans la direction d’acteurs que dans l’ambiance glauque qu’il réussit à créer.

Hong-jin Na nous fait vivre des moments intenses, entre autres pendant une cérémonie d’exorcisme particulièrement essoufflante avec le chaman du village! En revanche, les ruptures dans le ton pourraient peut-être en faire décrocher quelques-uns.

Certains lui reprocheront sa longueur (2h36), mais The Wailing parvient à maintenir notre attention jusqu’à la fin… et quelle finale!

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.