S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Hereditary est peut-être le premier long métrage d’Ari Aster, mais le jeune réalisateur n’en est pas à ses premières armes. Depuis 2011, le principal concerné a réalisé pas moins de six courts-métrages avant de faire son entrée remarquée dans les salles obscures avec son dernier film.

Nous vous avons déniché ses trois premiers où vous constaterez que le thème de la famille a toujours été au coeur de ses oeuvres.

The Strange Thing About the Johnsons (2011, 28 min.)

Premier court-métrage plutôt controversé, ce film raconte l’histoire d’une famille Afro-Américaine aux apparences parfaites où le fils se retrouve dans une relation taboue avec son père. Une comédie tordue mélangeant satire et humour noir.

Beau (2011, 7 min.)

Un homme reporte une visite chez sa mère alors que ses clés d’appartement lui sont dérobées. Il est soudainement hanté pas une série d’évènements des plus inquiétants.

Munchausen – The Trouble with Mom (2013, 17min.)

S’inspirant de l’univers de Pixar, le troisième courts d’Aster raconte l’histoire d’une mère ayant le coeur brisé suite à l’annonce du départ de son fils pour le collège. Décidée à le garder avec elle, cette dernière décide de le rendre malade, mais malheureusement, la maman va trop loin et devra faire face aux terribles conséquences.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.