S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Ça y est, l’édition 2017 de Fantasia a pris fin mercredi dernier! Pour les festivaliers et l’équipe de Horreur Québec, ça aura été un trois semaines assez intense. Au final, c’est 30 critiques de film ainsi que 5 entrevues qu’on aura pu vous présenter au cours des derniers jours! Pour une première couverture officielle (notre couverture 2016, quoique bien garnie, avait été réalisée maison), il y a de quoi être fier. Merci d’ailleurs à nos collaborateurs, aux cinéastes ainsi qu’à tout l’équipe de Fantasia qui ont rendu l’expérience possible.

Vous retrouverez les liens de l’ensemble de nos textes ci-dessous, mais d’abord, voyez les trois coups de coeur de Marc, Éric et Jean-François pour cette année:


Marc Boisclair

Parmi les films que j’ai pu voir cette année, trois d’entre eux m’ont particulièrement marqué, pour des raisons bien différentes. Je dois être complètement franc, je n’attendais rien à propos de Game of Death et croyait même que le film des québécois Sébastien Landry et Laurence «Baz» Morais n’allait pas être ma tasse de thé. J’ai finalement eu droit à toute une surprise; le film m’a fait gémir (de plaisir et de douleur) du début à la fin! L’autre bon coup du festival était sans aucun doute le film à thématique de Noël très attendu, Better Watch Out. C’était un pari risqué de proposer un nouveau titre parmi les Krampus, Black Christmas et Gremlins de ce monde et le film de Chris Peckover fait désormais parti de mes classiques du temps des fêtes, aux côtés de ceux-ci. Le dernier film qui m’a profondément touché est Indiana, qui propose une histoire de fantôme comme on en avait encore jamais vue, toute en subtilité et infiniment belle.

Éric Arseneault

L’édition 2017 de Fantasia a été remplie de surprises. Mes coups de coeur ont tous un point en commun: ils mettent en vedette des adolescents. Better Watch Out a été pour moi une vraie gifle au visage. La performance du jeune Levi Miller est tout simplement renversante. Avec le solide scénario de Chris Peckover, j’étais rivé à mon siège une bonne partie du visionnement. Définitivement, un de mes films préférés de cette année! mon mon mon MONSTERS! a eu un fort impact sur moi. Un film au début lent, mais qui, peu à peu, a réussi à m’agripper dans cet univers où l’on y présente une image sombre de la jeunesse. Sa puissante finale est venue conclure une expérience cinématographique dont je me souviendrai longtemps. Super Dark Times, avec ses airs de comédie, nous livre des performances hallucinantes et une histoire des plus captivantes. Avec sa violence assumée et sa nostalgie des années 90, la première réalisation de Kevin Phillips s’avère une agréable surprise.

Jean-François Croteau

Better Watch Out est mon préféré de cette cuvée 2017. Je pense que nous n’avons pas terminé d’entendre parler du cinéaste Chris Peckover. Le film est efficace d’un bout à l’autre et les changements de tons s’opèrent sans fausse note. Si la réalisation est maîtrisée, le scénario est rempli de rebondissements et le trio de jeunes acteurs est irréprochable. Je crois que le film fera partie de ce que l’on appelle les «classiques instantanés». The Night of the Virgin fut ma seconde découverte. Aucun film n’a fait preuve d’audace et d’habilité à ce point depuis longtemps. Un climat lugubre et poisseux, des scènes de violence et de sexe assez explicites et une ironie sociale implacable. Chaque fois que l’on pense que le film ne peut aller plus loin, il nous surprend. Comme troisième coups de cœur, j’ajouterais Game of Death. Ce petit film créé par des québécois possède un humour mordant, des scènes de meurtres assez uniques et une intelligence pour utiliser le mauvais goût. Aucun temps mort et que du bonheur durant sa trop courte durée.


Nos critiques

* Nous devions également vous proposer une critique du Innocent Curse de Takashi Shimizu (Ju-On), mais Éric et Marc n’ont pas été capable de terminer le film. Sauvez 2 heures de votre vie, par pitié!


Nos entrevues


Fantasia publiait d’ailleurs sa liste des gagnants hier. Impossible de passer sous le silence la troisième place (Bronze) du Prix du public qu’a remporté notre collaborateur Frédéric Chalté pour son court-métrage The Babysitter dans la catégorie Meilleur court métrage canadien ou québécois! Bravo!

Horreur Québec tournera un peu au ralenti dans les deux prochaines semaines, mais restez à l’affût puisqu’on vous a tout de même préparé quelques publications intéressantes!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.