S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
The Axe Murders of Villisca: trop, c’est comme pas assez
4Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Au cours de la nuit du 9 et du 10 juin 1912, huit personnes seront assassinées sauvagement à coups de hache. Jusqu’à ce jour, l’enquête demeure irrésolue. Au fil du temps, cette maison acquerra la réputation d’être hantée. Mythe ou réalité? Voilà ce que tenteront de découvrir trois ados en décidant de passer la nuit dans la sinistre demeure.

Comme beaucoup de films du genre, The Axe Murders of Villisca prendra une tournure introspective. Ainsi, les personnages seront surtout confrontés aux démons de leurs passés respectifs. L’idée n’est pas inintéressante, mais on en attendait plus. Des éléments disparates trop longuement introduits sont exploités de manière chaotique à la toute fin. Le rythme écope et nous laisse perplexe.

Le film est soutenu par une brochette d’acteurs dont le jeu ne se démarque pas outre mesure. Du côté des effets spéciaux, nous avons droit à des mises en scènes plutôt classiques. Toutefois, nous aurions apprécié des effets un brin plus relevés, qui auraient mieux servi le scénario.

Au final, The Axe Murders of Villisca est un de ces films qu’on écoute pour tromper l’ennui et c’est plutôt dommage!

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.