S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Après un peu plus de 10 ans de recherche de financement, le fameux film Pinocchio en «stop-motion» de Guillermo del Toro sera finalement produit par Netlfix. Ça semble être une grande histoire d’amour entre le réalisateur mexicain et le service de streaming après que ces derniers aient également décidés de produire avec lui un projet d’anthologie d’horreur.

Les marionnettes et les designs complétés depuis un moment laissent présager une vision plus sombre du conte déjà adapté à de multiples reprises au cinéma. À l’annonce de ce nouveau projet, le cinéaste avait ceci à dire:

«Dans notre histoire, Pinocchio est une âme innocente, avec un père indifférent, qui s’égare dans un monde qu’il ne comprend pas. Il se lance dans un voyage extraordinaire qui lui permettra de comprendre son père et le monde réel. J’ai depuis toujours voulu faire ce film. Après l’expérience incroyable que nous avons vécu avec Chasseurs de Troll, je suis reconnaissant que la talentueuse équipe chez Netflix m’offre l’occasion d’une vie de présenter au public, partout dans le monde, ma version de cet étrange pantin devenu vrai petit garçon.» (source)

Mentionnons également que l’histoire devrait se dérouler durant le régime de Mussolini en Italie et qu’il serait question d’un Pinocchio anti-fasciste. Comme prévu à la base, ce sera la compagnie Mackinnon & Saunders (Corpse Bride de Tim Burton) qui se chargera de la construction des marionnettes. De plus, l’animation sera confiée à The Jim Henson Company et à ShadowMachine, deux studios qui seront également co-producteurs du film. Quelques images des designs ont déjà été présentés au public au fil des années.

Aucune date de sortie n’est annoncée pour le moment, mais la production devrait débuter cet automne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.