stephen king

Deux livres de Stephen King attendus en 2018

On ne sait pas ce que Stephen King met dans ses céréales le matin, mais le septuagénaire est plus en forme que jamais.

En plus de The Outsider, dont la publication est attendue le 22 mai 2018, la novella Elevation sera présentée le 30 octobre 2018 par Scribner (Simon & Schuster). La maison Cemetery Dance Publications a également exprimé son intention de produire un couvre-livre pour collectionneur, qui sera disponible quelques semaines après la publication.

Voici la traduction du synopsis:

L’ouvrage le plus récent du maître conteur Stephen King, un récit captivant, touchant et extraordinairement inquiétant au sujet d’un homme dont la mystérieuse condition rassemble une petite ville – une histoire optimiste et d’actualité, qui parle de l’importance de trouver un terrain commun malgré les divergences d’opinion.

Même si Scott Carey a l’air d’un homme comme un autre, il perd du poids de façon continue. Et il y a d’autres détails étranges. Avec ou sans vêtements, peu importe qu’ils soient lourds ou non, son poids demeure le même. Scott n’a pas envie d’être un rat de laboratoire, mais il a besoin de partager sa condition avec quelqu’un d’autre et fait confiance au docteur Bob Ellis.

Dans la petite ville de Castle Rock où certains des plus iconiques récits de King ont vu le jour, Scott entretient une relation tendue avec ses voisines, dont le chien a l’habitude de faire ses besoins devant chez lui. L’une des femmes est sympathique mais l’autre, froide comme de la glace. Elles essaient de faire la promotion de leur restaurant mais comme les habitants conservateurs de Castle Rock les boudent en raison de leur orientation sexuelle, l’établissement est en peine. Lorsque Scott prend conscience des préjugés dont est victime le couple de lesbiennes, y compris les siens, il décide de les aider. Des alliances improbables, la course à pieds annuel de la ville et le mystère de la perte de poids de Scott amènent les citoyens à tirer le meilleur d’eux-mêmes, même pour les pires d’entre eux.

Suite à ce synopsis et à la comparaison avec It’s a Wonderful Life faite par le journal The Guardian, il semble peu probable qu’il s’agisse d’un roman d’horreur. Elevation s’inscrira sans doute plus dans la veine de The Green Mile (1996) ou des nouvelles The Body et Rita Hayworth and Shawshank Redemption, toutes deux parues en 1982 dans le recueil Different Seasons.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×