amityville1979

La famille Lutz lutte pour conserver les droits de la franchise Amityville

La famille Lutz, la «vraie», celle qui a subi les hantises de la fameuse maison de Amityville dans les années 70, et inspiré le roman qui a par la suite généré la série de films qu’on connaît aujourd’hui, se bat présentement pour la préservation des droits qu’ils détiennent de la franchise.

En effet, The Weinstein Company et ses effectifs pourraient bientôt se retrouver dans une vente de faillite suite aux déboires de Harvey Weinstein. Ces effectifs compteraient en effet ceux de la franchise Amityville. Ou peut-être pas, finalement…

Le dossier est plutôt complexe, mais pour résumer l’affaire, George Lutz prétend avoir vendu les droits à Dimension Films (un filiale Weinstein) en 2002, jusqu’au 31 octobre 2009, avec une option de 36 mois supplémentaires que Weinstein a utilisé en pour la production de Amityville: The Awakening.

Dans cette nouvelle entente, une option pour une suite au film pouvait également s’exercer 36 mois après la sortie commerciale de The Awakening — qui rappelons-le a été repoussée pendant plusieurs années — ou encore 45 mois après l’achèvement de la photographie principale du film, dépendamment de laquelle arriverait le plus tôt. Le fameux délai de 45 mois nous amènerait donc à un mois avant la date de faillite de Weinstein, qui n’avait pas renouvelé l’entente.

Ce sera donc à la cour de trancher prochainement dans le dossier, à savoir si les Lutz pourront finalement récupérer leurs droits, ou si ceux-ci seront vendus à d’autres éventuels producteurs. À suivre…

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×