S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Les fans du regretté George A. Romero seront heureux d’apprendre qu’un de ses titres oubliés que personne n’a pu voir jusqu’à maintenant, intitulé The Amusement Park, s’apprête à refaire surface!

Réalisé en 1973, le téléfilm de 60 minutes, qui n’a jamais été diffusé en ondes, raconte l’histoire d’un vieil homme qui s’engage pour ce qu’il pense être une journée normale dans un parc d’attractions et sera bientôt plongé dans un cauchemar éveillé comme vous n’avez jamais vu auparavant.

Le mois dernier, Suzanne Desrocher-Romero, la veuve du cinéaste, annonçait à ComicBook.com qu’un de ses films inédits, tourné en 1973, serait bientôt restauré:

«Nous allons le restaurer et le montrer aux cinéphiles de Romero. C’est un film effrayant, mais ce n’est pas un film d’horreur, c’est une histoire sur l’âgisme. Quoi qu’il en soit, il a un caméo et ce sera amusant. Et nous allons montrer le film ou le faire distribuer. Ce sera un projet que la fondation va faire. Je pense que c’est le premier projet que nous allons faire en fait.»

Tout porte à croire qu’il s’agit en effet de ce titre, mais c’est l’auteur et producteur Daniel Kraus (Trollhunters, The Shape of Water) qui a enflammé Twitter ce week-end en commentant son visionnement du film, qu’il a décrit comme une «révélation». Il mentionne:

«Le film n’a jamais été montré publiquement. Les personnes qui l’ont financé ne le permettraient pas. Et ce n’est pas étonnant. C’est infernal. Dans sa longue carrière de critiques des institutions américaines, Romero n’a jamais été aussi impitoyable. Où pouvez-vous voir ce chef-d’œuvre sauvage? Vous ne pouvez pas. Mais je me consacre à changer cela. Pouvez vous aider? Oui, probablement. Donnez-moi un peu de temps pour figurer le tout. C’est vraiment un de ces objets magiques (maudits?) qui, je ne peux pas le croire, est tombé entre deux chaises. Nous allons le ramener.»

Voyez la série de tweets:

2 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.