Les premiers détails de l’intrigue de «The Conjuring 3» révélés!

Vera Farmiga and Patrick Wilson seront de retour dans leurs rôles de Lorraine et Ed Warren avec The Conjuring 3, qui sera réalisé cette fois par Michael Chaves, celui qui nous offrira The Curse of La Llorona l’an prochain. La production débute dans les prochaines semaines, mais ce n’est qu’en 2020 qu’on pourra voir le film en salle.

Bloody-Disgusting s’est entretenu récemment avec James Wan, grand créateur de l’univers The Conjuring, qui a révélé quelques détails croustillants sur ce troisième opus:

«Ce n’est pas nécessairement basé sur un artefact, mais plutôt sur un des dossiers des Warren. Tous les films Conjuring sont basés sur les dossiers. Ils sont donc davantage ancrés sur des aspects de la vraie vie des Warren. Je pense que c’est important. Il est important que le “vaisseau-mère” reste fidèle à l’inspiration des vraies personnes. Les films tirés de l’univers sont où ceux où nous avons plus de plaisir et expérimentons des choses folles et merveilleuses. Le vaisseau-mère étant les films Conjuring, nous voulons qu’il revienne à la réalité.»

Il mentionne concernant l’intrigue du film:

«C’est ce type qui a été jugé pour avoir commis un meurtre. Je pense que c’est la première fois dans l’histoire de l’Amérique où le défendeur utilise la possession comme une raison et comme une excuse.»

Ce type, comme le mentionne Wan, c’est Arne Cheyenne Johnson, un dossier aussi connu sous le nom du Devil Made Me Do It Case. Le 24 novembre 1981 à Brookfield au Connecticut, Johnson aurait assassiné son propriétaire Alan Bono, prétextant avoir été sous l’emprise d’un démon qui avait d’abord élu domicile à l’intérieur de garçon de 11 ans. Les Warren sont intervenus dans ce cas pour exorciser l’enfant en question quelques jours auparavant. L’exorcisme, qui s’est avéré un succès, aurait toutefois seulement déplacé le démon dans le corps de Johnson, le forçant ainsi à tuer l’homme. Johnson a finalement été reconnu coupable, mais n’a purgé que cinq ans de sa peine de 10 à 20 ans avant d’être libéré.

Il sera intéressant de voir comment Wan et Chaves décideront de traiter du cas, qui apportera certainement une nouvelle dimension à la franchise avec toute l’histoire entourant le procès.

En parlant du nouveau réalisateur, Wan aurait également témoigné de son admiration pour le nouveau venu dans le domaine de l’horreur lors de l’entretien:

«Je pense qu’il est ce jeune cinéaste très prometteur. C’est un gars qui comprend le fonctionnement de ces films. Il travaille vraiment très bien avec des acteurs et c’est quelque chose que je veux et avec lequel j’ai besoin travailler, quelqu’un avec qui des gens comme Patrick et Vera se sentiront confortables.»

En attendant les prochaines nouvelles, revoyons la bande-annonce teaser de The Curse of La Llorona:

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.