malefycia banner

Malefycia III – Clinik Angus: visite inhospitalière

Vendredi dernier s’ouvrait la troisième édition de Malefycia, le festival d’horreur au concept d’immersion théâtrale, et les médias étaient invités à venir essayer leur tout nouveau parcours: Clinik Angus! C’est dans un bâtiment abandonné de la rue Angus du quartier Rosemont – La Petite-Patrie que Mathieu Surprenant et sa bande de fous nous invitent cette année à célébrer le mois d’octobre. Vous aurez deviné la thématique: hôpital, maladies, infections, infirmières disjonctées et bien sûr, beaucoup de sang. Horreur Québec est allé vérifier si l’expérience en valait le coup…

Des cadavres et du sang

svg%3E

Beaucoup de sang oui, mais moins sur nous. Alors que l’an dernier, les participants devaient revêtir une chienne pour protéger leur vêtements, cette année une simple jaquette d’hôpital est suffisante. Les contacts sont un peu moins fréquents également, pour ceux qui les craignent.

Une infirmière, visiblement sous forte médication, nous accueille et nous fait patienter dans la salle d’attente lugubre de l’institut. Une série de pièces toutes plus disjonctées les unes que les autres nous attendent: séance d’entrainement dans les tripes, cuisines à thématique cannibale extra gore, relaxation «sexy» avec le diable et j’en passe. D’ailleurs, les gens mal à l’aise avec la nudité en auront pour leur argent…

Ce qui saisit tout au long du parcours, c’est l’étonnante vraisemblance des cadavres qui couvrent les lieux. Peu surprenant lorsqu’on apprend que le maquilleur et artiste FX Rémy Couture est derrière ceux-ci! Certains des corps sont tellement saisissants, qu’on se demande s’il ne s’agit pas d’acteurs maquillés qui vont nous sauter au cou d’une minute à l’autre. Un homme calciné qui gît par terre fait particulièrement frémir. On ne vous dit par contre pas s’il est vivant! À cela, on ajoute les décors opulents, extrêmement réussis, qu’a maintenant l’habitude de nous offrir Mathieu Surprenant, directeur artistique du parcours. Encore une fois, le souci du détail impressionne et ses créations réussissent à nous mettre dans l’ambiance.

Une immersion totale

Dans la première partie plus théâtrale de l’expérience, vous êtes invités à interagir avec les personnages. Selon vos appréhensions, certaines pièces fonctionneront mieux que d’autres. Des membres de Horreur Québec, accompagnés de Simon Predj de Les Oubliettes/Ars Moriendi, étaient dans les premières équipes à pouvoir visiter les lieux. Certains tableaux restaient toujours à roder, comme par exemple celui où un patient subissait un changement de sexe imprévu ou encore une danse interminable avec une contagieuse. Probable que ces longueurs ont été corrigées par la suite. En revanche, des pièces comme les cuisines ou celle de la relaxation valaient carrément le détour.

La seconde portion quand à elle est complètement terrifiante! Dans l’obscurité la plus totale, votre petit groupe devra traverser le sous-sol délabré du bâtiment à l’aide d’une simple lampe de poche. L’endroit relève carrément du film d’horreur et vous êtes le personnage principal. Des centaines de poupées lugubres, des zombies voraces, une pièce inspirée de Insidious 2, un couloir complètement paniquant pour les claustrophobes. On ne vous en dit pas plus…

svg%3E
Avant et après Malefycia: (photo du haut) Éric Arseneault, Mark Lamond, Marc Boisclair et Simon Predj de Les Oubliettes/Ars Moriendi.

Moins long que prévu

Si toutefois le site et les promotions du Festival promettent un parcours d’une durée de 45 à 60 minutes, nous avons complétez le nôtre en seulement 35 minutes, nous laissant un peu sur notre faim. La durée de l’expérience peut par contre varier selon les groupes et, rejoints par téléphone au cours du weekend, les organisateurs assurent que des ajustements ont été réalisés dernièrement pour ajuster le temps de visite.

N’en demeure pas moins que l’expérience est, une fois de plus, terriblement amusante. Malefycia étant maintenant officiellement devenu une tradition de l’Halloween, on a déjà hâte de voir ce que la troupe détraquée nous prépare pour la saison prochaine!


Il reste encore deux week-ends à Malefycia.Consultez le calendrier et le site web du Festival pour tous les détails.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×