S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Moins de deux ans après son roman dystopique The Fireman, l’écrivain américain récidive avec une nouvelle œuvre disponible depuis le 24 octobre 2017.

Fort du succès de ses romans précédents, Joe Hill retourne à la forme courte qui nous l’a fait découvrir en 2005 avec l’acclamé 20th Century Ghosts. Le recueil avait été suivi de plusieurs romans dont Horns, adapté au cinéma par Alexandre Aja en 2014, et la série de bandes dessinées Locke & Key. Illustrée par Gabriel Rodriguez, celle-ci racontait les mésaventures d’une famille qui, après le meurtre du père, s’installe au manoir familial, une demeure ancestrale pleine de secrets aux clés magiques conférant d’étranges pouvoirs.

Quatre nouvelles composent Strange Weather.«The Phœnician» met en scène un jeune homme tentant de fuir une brute équipée d’un appareil photo Polaroid qui efface les souvenirs un à la fois. Dans «Aloft», un parachutiste se retrouve isolé sur un nuage solide, comme une île déserte flottante dotée d’une conscience propre. Les protagonistes de «Rain» essaie de survivre dans un monde décimé par une pluie interminable de cristaux aussi tranchants que des clous. Finalement, «Loaded» nous présente un policier qui, après avoir empêché une tuerie de masse, est acclamé en héros par le mouvement contre les armes à feu et perd le contrôle de la réalité.

La date de publication de la traduction française n’a pas encore été dévoilée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.