S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Creature-Designers-The-Frankenstein-Complex-PosterLe grand Guillermo del Toro (Pan’s Labyrinth, Crimson Peak) venait présenter le documentaire Creature Designers: The Frankenstein Complex, dans lequel il livre quelques interventions, mais surtout recevoir le Prix Chevalier Noir soulignant l’ensemble de sa carrière. Pour les 20 ans du Festival, quoi demander de mieux?

Creature Designers propose un survol de l’histoire de la création du monstre au cinéma, de ses balbutiements avec Méliès ou Lon Chaney jusqu’à la grande vague d’effets spéciaux post-Jurassic Park que l’on connaît présentement. 

L’occasion est parfaite pour célébrer le travail des plus grands comme Rick Baker, Rob Bottin ou Steve Johnson (ou était Tom Savini?) en compagnie d’une poignée des meilleurs réalisateurs du milieu qui nous partagent leur point de vue, parfois drôle et parfois touchant, sur le métier.

Le sujet est vaste et bien qu’on se réjouisse de voir nos maîtres préférés spontanément à l’oeuvre à l’écran ou encore dans des vidéos d’archive inédits, le traitement manque parfois de profondeur ou de détails sur les techniques. Le documentaire reste une introduction parfaite pour pour le néophyte dans le domaine, mais pourrait laisser certains fans endurcis un peu sur leur faim.

C’est un Guillermo del Toro généreux et enthousiaste qui s’est ensuite joint au public pour une heure d’entrevue et de Q&A franchement intéressante. On sentait toute la passion qui coule encore dans les veines du réalisateur pour le cinéma de genre au fil des interventions. Un moment rafraîchissant!

Creature Designers: Une soirée avec Guillermo à Fantasia
3.0Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.