[Littérature] Troupe 52: la faim ne justifie pas les moyens

Note des lecteurs0 Note0
10

Ce livre hantera certainement vos nuits et vous fera assurément grimacer de dédain. Troupe 52 est un best-seller que l’on doit à l’auteur canadien Nick Cutter (Rust and Bone, The Deep, Little Heaven).

«Chaque automne, c’est une tradition aussi réconfortante qu’une histoire à faire peur au coin du feu: le chef scout Tim Riggs emmène sa troupe camper sur une île coupée du monde. Mais cette année, la peur sera bien réelle. Lorsqu’un homme traqué, affamé et pâle comme la mort accoste à la faveur de la nuit, une étrange épidémie s’abat sur l’île. Débute ainsi pour les membres du petit groupe une lutte pour survivre aux éléments, à l’infection et à leurs démons.»

Publié le 25 février 2014, The Troop (Troupe 52 en français) a remporté un vif succès. Tantôt Craig Davidson, tantôt Patrick Lestewka, l’auteur qui s’amuse à changer de nom offre ici un récit lugubre et nauséabond, chirurgicalement découpé et disséqué. Tout y est orchestré afin de rendre le lecteur angoissé, malaisé, apeuré et dégoûté. Surtout dégoûté. Répulsifs, fétides, infects et pestilentiels sont autant de synonymes pour décrire certains passages du roman. C’est comme si le parfum âpre s’échappait des pages du livre. Immonde et étouffant, mais intoxiquant à la fois. On se surprend à en redemander, écœuré par soi-même. Sadisme, aversion et plaisir se côtoient et coexistent surprenamment bien. De quoi être dérouté.

Il s’agit d’un bouquin brutal, essoufflant et volontairement excessif. Nick Cutter avoue s’être laissé inspirer par Lord of the Flies, Carrie et The Ruins. À part Carrie, on saisit aisément les références. Ce qui rend l’histoire crédible et garde le lecteur captif, ce sont les protagonistes. Les cinq garçons qui croyaient naïvement passer un week-end rempli d’aventures et de péripéties, tel que promis par leur maître scout, n’ont évidemment aucune idée de ce qui les attend. Par définition, les scouts sont solidaires. Mais ceux-ci le sont d’autant plus qu’il en va de leur survie. Pour ce faire, ils devront se battre et affronter leurs propres démons. Une faim extrême et intense les envahira et leur fera perdre l’esprit. Une véritable descente aux enfers pour les préadolescents.

Mais ont-ils de réelles chances de s’en sortir? Comment se sont-ils retrouvés prisonniers d’une île qui sombre dans cet atroce et interminable cauchemar? Pourquoi personne ne leur vient en aide?

Tant de questions et si peu de réponses. Pour tout savoir, vous devrez donc lire Troupe 52. Et croyez-moi, les vers blancs qui pullulent dans certaines scènes s’immisceront dans votre esprit qui, lui, vous trahira et vous fera imaginer des vers fantômes un peu partout. Beurk! *Frisson de dégoût.*

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.