[Critique] Don’t Look Back: la vengeance du bon samaritain

Note des lecteurs0 Note
2
Note Horreur Québec

Lors d’une invasion de domicile, Caitlin (Kourtney Bell) est gravement blessée d’un coup à la tête, échappant de peu à la mort, mais son père n’a pas cette chance et est abattu par les assaillants. Neuf mois plus tard, tentant toujours de surmonter son traumatisme, elle assiste, impuissante, avec plusieurs témoins, à l’agression violente et mortelle d’un inconnu. Médiatiquement critiqués car aucun d’eux ne sont intervenus, Caitlin et les autres témoins deviennent la cible d’un esprit vengeur et se font éliminer un après l’autre.

Don’t Look Back (aussi connu sous le titre de Good Samaritan) a été réalisé par le scénariste de la franchise Final Destination, Jeffrey Riddick. Le gimmick est d’ailleurs pas mal similaire, sauf qu’ici, ce n’est pas la grande faucheuse qui est soupçonnée de faire le ménage, mais plutôt le spectre de la défunte victime. Le film critique évidemment l’apathie des gens, une tendance particulièrement marquée dans les grandes villes.

Don't look back affiche filmDisons-le sans détour: la réalisation de Riddick est plutôt ordinaire, mais il parvient tout de même à nous embarquer dans son intrigue, du moins dans un premier temps. Le scénario aligne par contre plusieurs clichés: la police ne voit pas au départ de lien entre les différents meurtres, le copain de Caitlin remet en question la santé mentale de cette dernière à cause du traumatisme qu’elle a subi auparavant, et comme celle-ci est mystérieusement présente lors du meurtre des autres témoins, elle devient peu à peu la principale suspecte.

Pour nourrir l’aspect fantastique du film, un corbeau fait son apparition avant chaque meurtre, le nombre 27 revient constamment et on fait référence à la religion en s’interrogeant sur la question du karma et en citant un passage de la Bible, racontant l’histoire du bon samaritain. Indulgent, on poursuit le visionnement, curieux de connaître la résolution de l’intrigue, mais déception, les artisans du film ne trouvent rien de mieux que nous faire le coup classique du whodunit à la Scooby-Doo. Le tout se termine sur une confrontation un peu mou du genou.

Si malgré cela vous souhaitez voir le film — à vos risques et périls — Don’t Look Back arrive prochainement en vidéo sur demande et en streaming sur la plupart des plateformes.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.