[Critique] Violation: déconstruire la violence

Note des lecteurs0 Note
3.5
Note Horreur Québec

Violation de Madeleine Sims-Fewer et Dusty Mancinelli est un de ces films comme The Nightingale de Jennifer Kent, qui vient déconstruire le genre revenge movie. Projeté lors du TIFF 2020, le long-métrage traite de la violence et de ses conséquences dans tout son spectre, sans jamais tomber dans la gratuité. En se concentrant sur le point de vue de leur protagoniste, le duo de cinéastes accouche d’une œuvre brutale qui fait réfléchir.

Après des années de séparation, Miriam (Madeleine Sims-Fewer) rend visite à sa sœur Greta (Anna Maguire) et son mari Dylan à leur chalet. Des tensions se font sentir entre les trois personnes alors que confidences, reproches et secrets se mélangent et que certaines vérités ressurgissent.

Jonglant entre plusieurs temporalités pour dénouer son récit, Violation est un véritable catalogue de tout ce qui construit le trauma. Explorant la violence dans toute sa définition, le film brosse un portrait très réaliste de son caractère marquant et d’insidieux. Au-delà de l’abus physique, il y a toutes les micro-agressions qui jonchent le sol avant et après.

Pouvant se vanter d’une photographie très réussie, où la beauté et la brutalité de la nature se mélangent à la froideur des actes qui s’y commettent, le projet est également intéressant sur sa forme. En effet, l’aspect non-linaire du récit crée une tension bien menée et apporte une dimension cauchemardesque et métaphorique au récit par moments. Les parallèles avec la chasse et la prédation sont ainsi plutôt intéressants. Finalement, les actrices qui portent le film sont toutes les deux très justes et rendent aussi bien les moments de joie sincères, que les moments plus difficiles.

Cela dit, malgré tous ces bons points, Violation n’est pas parfait. Effectivement son côté presque documentaire l’alourdit par moments et certaines scènes semblent superflues alors que d’autres semblent trop courtes. On pense en particulier aux nombreuses étapes post-revanche de la protagoniste qui deviennent répétitives et dont on peut questionner la pertinence.

Bref, un film coup de poing qui déjoue bien les ficelles trop souvent complaisantes du genre revenge. Un long-métrage sensible qui, malgré quelques faiblesses, porte un message fort et important.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.