texas trip 1 146 1 28436

[Fantasia 2020] Texas Trip – A Carnival Of Ghosts: bruits rituels, drive-ins et fantômes texans

Note des lecteurs4 Notes
4
Note Horreur Québec

Texas Trip – A Carnival Of Ghosts fait l’effet d’une longue balade nocturne en voiture, une cassette de musique noise bloquée dans le radiocassette, les lumières extérieures tachant la chaussée, pendant que le conducteur raconte calmement son histoire et les questionnements métaphysiques qui l’habitent.

Texas Trip – A Carnival Of Ghosts, c’est aussi le goût d’un certain Sud des États-Unis, underground, reposant sur les ruines d’une culture populaire incarnée par les drive-ins et les films de genre qui leur donnaient vie.

Texas Trip - A Carnival Of Ghosts affiche filmGuidé par une mélancolie tenace, Texas Trip – A Carnival Of Ghosts est avant tout un essai sur le déclin et les freaks qui vivent dans son ombre.

Premier long-métrage de Maxime Lachaud et Steve Balestreri, le documentaire nous emmène à la rencontre des musiciens Attic Ted, Virginia Black, Mother Fakhir et Ak’chamel, mêlant scènes de concerts, conversations et plans fixes dépeignant la beauté fantomatique d’espaces texans désertés. Jouant de masques, d’instruments faits maisons, de gadgets et d’autres aiguilles, les artistes offrent un point d’entrée unique dans un univers en marge du fantasme américain: ici, on exorcise les démons personnels et culturels à travers des performances qui sont autant de rituels de célébration que de deuil.

Le film propose un récit multiple autour d’un sentiment constant de perte et de recréation. Il s’ouvre sur les ruines de cinémas en plein air et se noue autour de la puissance créatrice qui apparaît dans la lente disparition du plaisir cathartique et transgressif qu’ils représentaient. Lachaud et Balestreri réussissent à capturer un moment, figé dans le temps et dans l’espace: celui de la persistance du spectacle en marge de la société dévorée par le capitalisme.

Texas Trip – A Carnival Of Ghosts est peuplé de monstres, de fantômes et autres personnages atypiques, de bruits et de récits intimes parfois douloureux, parfois teintés d’espoir. Un voyage au Texas comme vous n’en ferez pas souvent.

À découvrir parmi les titres sur demande du festival Fantasia jusqu’au 2 septembre 2020.

[maxbutton id= »2″]

 

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×