S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Le temps file! À deux semaines de l’Halloween, pigez dans votre budget de bonbons pour vous gâter un peu avec ces objets de désir d’ici et d’ailleurs!

On célèbre le quarantième anniversaire d’Halloween en écoutant le dernier film et en poursuivant le plaisir à la maison avec ce disque mono couvert d’éclaboussures noir et orange. Signée John Carpenter, la trame sonore du grand classique de 1978 inclut les dialogues et les effets sonores en ordre chronologique. De magnifiques illustrations de Mike Saputo ornent la pochette.

Ceux qui vivent leur fandom à 200% pourront partager leur appartement avec cette statue à l’échelle 1:4 du Dr. Ian Malcolm (Jeff Goldblum) dans son iconique pose sensuelle. Cette réplique du personnage de Jurassic Park à précommander coûte pas moins de 599$ américains – 60$ par mois avec le plan de financement de Chronicle Collectibles! L’entreprise fabrique aussi des statues de dinosaures et du Dr. Alan Grant (Sam Neill).

Avez-vous vu Horns, l’adaptation cinématographique du roman de Joe Hill par Alexandre Aja? Si oui, soit vous savez déjà que le livre est meilleur, soit vous ne demandez qu’à le constater par vous-même. Une reliure de tissu recouvre cette édition limitée de la maison d’édition Cemetery Dance, où se trouvent aussi douze illustrations de l’artiste Magdalena Kaczan, dont la signature est d’ailleurs incluse.

Difficile de ne pas tomber en amour avec les bijoux gothiques-mais-pas-quétaines de Missy Industry, comme ce collier en forme de noeud coulant. La joaillière derrière cette marque montréalaise a un talent indéniable pour travailler l’argent sterling.

Chaque Halloween, les amateurs de thé en ont pour leur argent avec la collection spéciale de David’s Tea. Quatre mélanges de boisson en feuilles sont offertes, dont la Potion des sorcières aux adorables bonbons aux formes démoniaques, de même qu’une bouteille en acier à tête de chat noir et une tasse aux monstres qui changent de couleur avec la chaleur!

Avec Strange Frequencies, l’auteur de Season of the Witch: How the Occult Saved Rock and Roll explore la relation entre technologie et paranormal. Que penser des photographes qui immortalisent les esprits sur photo? Ou des médiums qui communiquent avec les morts avec des fréquences radio? Que l’on soit sceptique ou non, cette étude promet d’être fascinante.

Dans la catégorie « J’ai pas d’argent pour ça pantoute » (pour faire suite à la statue de Jeff Goldblum…), on vous présente l’ensemble de poupées russes The Shining avec Jack, Wendy, Dick Hallorann, Lloyd le bartender, Grady, l’homme déguisé en chien, Danny et les petites jumelles. Ça va vous coûter une petite fortune, mais vous aurez une pièce unique et vous contribuerez à l’économie locale… de l’Australie, où l’artiste est basée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.