S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
The Gracefield Incident: l’enfer est pavé de bonnes intentions
5Note Horreur Québec
Note des lecteurs: (2 Votes)
8.3

Alors qu’ils s’apprêtent à passer un week-end dans un chalet en forêt, un groupe d’amis décide d’aller à la recherche du météorite qu’ils viennent de voir tomber.

Avec un savoir-faire visible, Mathieu Ratthé décide de s’offrir un film de genre comme premier long-métrage. Il tente donc de nous proposer une histoire matinée de suspense, d’horreur et de science-fiction.

Après un début assez prometteur, pour son budget minime et son tournage très rapide, le scénario de The Gracefield Incident tombe dans une suite de situations éculées et redondantes. Impossible de comprendre les motivations des personnages qui devraient être terrifiés, au lieu de s’aventurer naïvement de la sorte. Le suspense en devient donc artificiel et on a vite fait de se lasser de ces poursuites en forêt. Il aurait été fort intéressant d’y voir des personnages plus développés, alors qu’on a presque l’impression qu’ils sont interchangeables. L’ensemble se termine avec une morale confuse, qui manque de rigueur.

Il faut bien admettre que la mise en scène propose quelques sursauts, des hommages savoureux et que les effets spéciaux surprennent pour une production d’une envergure aussi modeste.

Au final, un film qui a trop d’ambition pour ses moyens.

Notre entrevue avec le réalisateur Mathieu Ratthé

 

A propos de l'auteur

Jean-François Croteau

Bachelier en études françaises, et diplômé d’un majeur en études cinématographiques, Jean-François est un cinéphile assidu depuis son enfance. Fasciné par l’histoire du septième art, Il a toujours su conjuguer ses deux passions qui sont le cinéma et l’écriture. Administrateur de la page Facebook "Le club de l’horreur du Québec", il adore échanger sur le cinéma avec d’autres fans.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.