S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

La Cinémathèque québécoise de Montréal offre un beau cadeau aux fans de films noirs à l’approche de Noël. En effet, le nouveau cycle de projections «Films noirs, films d’angoisse» proposera aux cinéphiles une sélection de 13 films du genre à compter du 28 novembre prochaine et ce, jusqu’au 13 décembre.

La sélection, très intéressante, propose:

  • Out of the Past (1947) de Jacques Tourneur le 28 novembre
  • The Seventh Victim (1943) de Mark Robson le 28 novembre
  • You Only Live Once (1937) de Fritz Lang le 2 décembre
  • Cat People (1942) de Jacques Tourneur le 3 décembre
  • The Leopard Man (1943) de Jacques Tourneur le 3 décembre
  • Angel Face (1952) d’Otto Preminger le 6 décembre
  • They Live by Night (1948) de Nicholas Ray le 8 décembre
  • The Lady Vanishes (1938) d’Alfred Hitchcock le 9 décembre
  • Born to Kill (1947) de Robert Wise le 10 décembre
  • Suspicion (1941) d’Alfred Hitchcock le 10 décembre
  • I Walked with a Zombie (1943) de Jacques Tourneur le 12 décembre
  • Berlin Express (1948) de Jacques Tourneur le 13 décembre
  • Secret Beyond the Door (1947) de Fritz Lang le 13 décembre

La Cinémathèque écrit:

Ce cycle prend acte de l’acquisition d’un fonds torontois du réseau télévisé TVA. Sa particularité est de rassembler sur une période allant des années 1930 aux années 1950 des films réalisés aux États-Unis ainsi que quelques-uns au Royaume-Uni. Les films noirs y prédominent, ainsi que des oeuvres marquées par des intrigues inquiétantes, nourries de soupçon. Parmi les cinéastes emblématiques présents, notons Jacques Tourneur (Cat People, I Walked with a Zombie) qui, par une économie de moyens et la création d’ambiances feutrées, laisse percer une angoisse sourde, soupesant les zones d’ombres de l’âme humaine. Le cycle se prolongera en janvier 2018.

Consultez le site de la Cinémathèque québécoise pour tous les détails et pour vous procurer des billets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.