S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Le troisième film de la fameuse poupée maudite des Warren arrive en salle le 28 juin prochain et cette fois, Annabelle promet de réveiller les artéfacts maléfiques, enfermés dans la pièce spéciale du couple d’enquêteur du paranormal, afin de s’en prendre à leur fille.

Parmi ces objets, on retrouvera The Bride (La mariée), ou plutôt sa robe. Il s’agit d’une toute nouvelle entité malveillante que les studios Warner Bros. Pictures ont pu dévoiler aux médias présents lors des visites du plateau de tournage dernièrement.

Bloody Disgusting et Gamespot rapportent en effet avoir pu visionner une scène du film où Judy, la fille des Warren, et sa gardienne découvrent la meilleure amie de cette dernière dans le bureau de Ed Warren, en train de fouiller dans ses dossiers, et les convainc de regarder une bande vidéo trouvée. La vidéo explique l’histoire de cette robe de mariage hantée qui possède quiconque la porte et la pousse à assassiner son nouveau mari dans les jours qui suivent. L’entité a déjà fait 7 victimes avant d’atterrir dans le musée des Warren et c’est là qu’Annabelle pourra enfin la ranimer.

Une scène de la première bande-annonce, publiée le mois dernier, nous donne un premier bref aperçu de la robe en question, vers 1:05 :

Les médias précisent que cette mariée n’est qu’une entité parmi tant d’autres qui seront relâchées par Annabelle lors de cette nuit fatidique, mais que ce nouveau “personnage” présente une opportunité intéressante de spinoff, comme l’a connu avec The Nun dernièrement ou avec The Crooked Man prévu prochainement.

Gary Dauberman, qui nous a entre autres donné les scénarios des deux premiers films, signe la réalisation Annabelle Comes Home, qui met en vedette Mckenna Grace (The Haunting of Hill House), Madison Iseman (Goosebumps 2: Haunted Halloween) en compagnie de Patrick Wilson et Vera Farmiga, qui reprendront leur rôle de Ed et Lorraine Warren.

Déterminés à empêcher Annabelle de causer davantage de ravages, les démonologues Ed et Lorraine Warren apportent la poupée possédée dans la pièce réservée aux artefacts verrouillée dans leur maison, la plaçant «en sécurité» derrière un verre sacré et enrôlant la sainte bénédiction d’un prêtre. Mais Annabelle réveille les esprits maléfiques de la pièce, qui attendent tous une nuit d’horreur impie, qui se dirigent tous vers une nouvelle cible: la fille des Warren, Judy, et ses amis.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.