«Hantise: le cas Warren»: pourquoi réviser un livre avant de le publier

1

Avec le succès de la franchise The Conjuring, il fallait s’attendre à voir capitalisées les aventures d’Ed et Lorraine Warren. Avec Hantise: Le cas Warren, Anna Hines documente certaines des plus célèbres enquêtes du couple de chasseurs de fantômes américains, dont celles d’Annabelle et du loup-garou Bill Ramsey.

Le danger premier de l’autopublication, c’est l’absence de révision, et Hantise: Le cas Warren aurait eu besoin d’être relu et corrigé cinq, dix, vingt fois. Fautes d’accord, temps de verbe irréguliers, syntaxe maladroite: pas une page ne s’écoule sans que la lecture soit interrompue par une faute ou une maladresse qui n’aurait pas dû se retrouver dans le produit final. L’auteure malmène sérieusement le français – on a l’impression de lire le travail d’un étudiant de secondaire un qui aurait oublié son Bescherelle à la maison.

Malgré ses divisions nettes, chaque chapitre étant consacré à une nouvelle enquête des Warren, le livre saute du coq à l’âne. Certaines ne sont pas datées non plus, un choix peu justifiable quand on documente des cas réels. On se demande d’ailleurs pourquoi les tourments de la famille Perron, qui ont fait le succès du premier The Conjuring, ne sont pas documentés ici. De plus, même s’il est vrai que les Warren ont fait beaucoup moins pour le cas du poltergeist d’Enfield que The Conjuring 2 ne laisse croire, le chapitre consacré à cette enquête s’intéresse presque exclusivement au travail de l’enquêteur du paranormal Maurice Grosse. Et comment se fait-il que le cas Annabelle soit présenté sans aucune mention de la mort présumée d’un jeune homme qui, après avoir mis la poupée au défi de l’attaquer lors d’une visite au musée des Warren, serait mystérieusement décédé dans un accident de moto? Enfin, dans la présentation du cas Amityville, on lit Marck Defeo au lieu de Marc Defeo, une bourde qu’une simple visite sur Wikipédia aurait pu éviter. D’ailleurs, alors que la déposition écrite de Ronald Defeo Jr est décrite comme un document exclusif, elle est on ne peut plus facile à trouver sur Internet. Difficile d’excuser des choix aussi discutables et une recherche aussi paresseuse.

Bref, si je ne m’étais pas engagée à rédiger cette critique, je n’aurais pas terminé ma lecture. Un point positif pour terminer? Je n’ai pas eu à payer pour ma copie.

Hantise: Le cas Warren est disponible sur Lulu et Amazon.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.