Screen Shot 2022 04 15 at 1.41.50 PM

[Littérature] Novice: onze campeurs, un maniaque, pas de WiFi

Si les médias s’emballent chaque fois que Stéphane Dompierre publie un nouvel ouvrage, cette excitation gagne le monde de l’horreur pour la première fois avec Novice, un slasher irrévérencieux. L’incomparable écrivain nous ayant agréablement surpris en assumant la direction de l’excellent recueil horrifique Monstres et fantômes, on était curieux de voir s’il allait aussi bien relevé le défi avec ce septième roman!

Après avoir hérité du lot de chalet de leurs parents, Mathieu et Gabrielle décident de convertir les lieux en camp de débranchement pour adultes dépendants à la technologie. La désintox numérique est pénible pour les premiers participants, d'autant plus que les activités au programme sont profondément ennuyantes et que les tableaux lugubres accrochés aux murs cassent pas mal le party. Mais il y a pire encore que l'interdiction d'alcool en règle: caché dans les bois, un tueur masqué les observe, n'attendant que l'occasion de les éliminer un par un...

Fort visuel, le slasher se risque rarement au-delà du cinéma. Sans jump scares, giclées de sang et plans qui s’attardent sur la poitrine des victimes, le genre a tendance à laisser sur sa faim sous sa forme littéraire. Heureusement, ce n’est pas le cas ici. L’auteur nous offre une comédie d’horreur mordante un peu Friday the 13th, un peu Tucker and Dale vs Evil, qui se dévore comme un bon film de maniaque à la tronçonneuse emprunté au vidéoclub du coin un vendredi soir. Malgré sa critique peu subtile de la technologie, très d’actualité, cet hommage donne à Novice un caractère un peu nostalgique.

svg%3E

Tout comme les victimes de la Brute, les influenceurs, keyboard warriors et autres accros du iPhone (youtoubeurs, #foodies, gamers) se font écorcher avec un humour décapant. Le personnage de Gilles, un sexagénaire de droite qui déteste les wokes et passe des vacances avec sa femme obsédée par Candy Crush, permet de se moquer aussi du fait que, même s’ils se prennent souvent le bec, les milléniaux et les baby boomers se différencient bien peu dans leurs habitudes de consommation. L’auteur se moque de tous avec un sens de l’observation aiguisé et un plaisir contagieux.

Novice pourrait surprendre certains fans de Stéphane Dompierre par sa violence et son côté effronté, mais il risque aussi de lui valoir de nouveaux admirateurs qui se régaleront de sa délicieuse contribution à la littérature d’horreur québécoise. N’attendez pas la saison du chalet pour mettre la main sur votre copie.

Note des lecteurs0 Note
Points forts
Humour caustique
Morts sanglantes et créatives
Plus addictif que TikTok
Points faibles
Clé du mystère tirée par les cheveux
Critique dans ta face
4
Note Horreur Québec

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×