278533582 3024491454527865 7483853962393637747 n 1

[Littérature] Chroniques de l’abîme et autres récits des profondeurs: terreur à la frontière du réel

À une époque où les creepypastas et les fake news semblent déjà être démodées (sans parler des légendes urbaines qui ont marqué les milléniaux il y a déjà deux décennies), il est facile de supposer que nous avons aujourd’hui, en tant que lecteur avisé, le sens critique nécessaire pour déceler le vrai du faux lorsque l’on nous raconte une histoire.

Le dernier recueil de récits des auteurs Charles Beauchesne (Les pires moments de l’histoire), Pierre Bunk et Simon Predj (La mort en héritage, Ars Moriendi) semble vouloir nous prouver le contraire… et réussit. C’est avec une grande précaution qu’il faut entrer dans ces histoires toutes basées sur des faits réels, mais dans lesquelles les auteurs y ont ajouté des détails parfois amusants, parfois curieux, souvent terrifiants. Le lecteur risque d’être dupé par la tournure fantastique sortie de l’imagination des auteurs, ou, au contraire, être surpris de la véracité de certains faits racontés.

Dans la nuit sombre, trois hommes philosophent sur l'abîme en se racontant des histoires autour du foyer.
svg%3E

Chaque récit est introduit par une bande dessinée et entrecoupé de sections «détail intéressant» (impossible, d’ailleurs, de ne pas lire le titre de la section sans entendre la voix de Charles Beauchesne dans sa tête), qui contiennent de petites chroniques dérivées d’un sujet mentionné dans l’histoire en cours. Les styles des auteurs sont fluides et se marient bien les uns aux autres dans un ton qui semble inspiré du romantisme américain. L’éloquence et le vocabulaire riche de Simon Predj agrémente ses textes dans lesquels les personnages se retrouvent dans l’action du moment présent, alors que la plume de Charles Beauchesne, que l’on connaissait surtout pour son humour, est plus contemplative et permet un développement en profondeur de la psychologie de ses personnages. La cerise sur le gâteau est sans aucun doute les illustrations de Pierre Bunk, dans lesquelles les personnages se détachent d’un fond complètement noir, qui n’est pas sans rappeler le thème principal du recueil…

Chroniques de l’abîme et autres récits des profondeurs est sans aucun doute un livre à amener lors de vos visites au chalet cet été. Ainsi, vous pourrez faire le plein d’histoires terrifiantes à raconter autour du feu…

Note des lecteurs1 Note
Points forts
Concept original et résultat final accompli
Histoires fascinantes
Style fluide des auteurs
Points faibles
Votre prochaine lecture sera sans aucun doute décevante après celle-ci!
4.5
Note Horreur Québec

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×