Homecoming – Saison 2: toute la vérité, rien que la vérité

Note des lecteurs1 Note
4
Note Horreur Québec

C’est après presque deux ans d’attente que la suite de Homecoming, une exclusivité de Prime Video, s’est montrée le bout du nez, le 22 mai dernier. Basée sur le podcast du même nom créé en novembre 2016 et devenue ladite série en 2018, la première saison mettait en vedette Julia Roberts qui a maintenant troqué son titre d’actrice pour celui de productrice exécutive. C’est désormais la chanteuse et maintenant actrice Janelle Monáe (Antebellum) qui prend les reines de la distribution alors que Stephan James (Lost After Dark) et Hong Chau (série Big Little Lies) reprennent tous deux leur rôle respectif de la précédente mouture de ce thriller psychologique.

Homecoming affiche saison 2Alex (Janelle Monáe) se réveille dans un canoë flottant au beau milieu d’un lac, seule, et se souvenant d’absolument rien. Elle décide donc de partir à la recherche d’indices où la paranoïa et l’anxiété prendront le dessus. Dès lors de la troisième de ses sept demi-heures, on nous ramènera dans le temps afin de découvrir la vérité, toute la vérité.

Alors que le concept des dix épisodes avec Julia Roberts était tout neuf, l’effet de nouveauté est ici beaucoup moins présent. Mais même si cette continuité n’était pas nécessaire (deux saisons étaient prévues dès le départ), les créateurs ont trouvé le moyen de poursuivre le mystère de cette ténébreuse compagnie dont il était question, la première année.

C’est maintenant au réalisateur Kyle Patrick Alvarez qu’on a confié la mise en scène, remplaçant Sam Esmail également devenu producteur exécutif. Malheureusement, ce changement se fait ressentir; la réalisation inventive d’Esmail, qui nous plongeait en plein Twin Peaks qu’on aimait tant, y perd ici quelques plumes. Malgré les différences, Alvarez offre quelques belles trouvailles techniques, dont les splitscreens toujours efficaces et un hommage carrément jouissif à Brian De Palma lors du dernier épisode.

Homecoming saison 2

Cette deuxième année de Homecoming met également en scène les convaincants Bobby Cannavale (série Mr. Robot), Chris Cooper (Adaptation.) et Joan Cusack (Arlington Road), offrant d’excellents moments de tension, alors que l’étau se resserre et l’angoisse augmente d’épisode en épisode, jusqu’à la finale des plus satisfaisantes. Une suite qui ne déçoit pas.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.