S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

The Nightingale, le deuxième long-métrage de la cinéaste australienne Jennifer Kent vient d’être acquis par IFC Films, annonce en exclusivité Variety aujourd’hui.

Le film est annoncé pour cet été, sans date précise. Il a remporté la Mention spéciale du jury lors du dernier Festival international du film de Venise et connaîtra sa première nord-américaine à la fin du mois à Sundance.

Kent, qui signe également le scénario, mentionne au site:

«Le film est une étude sur la violence et sur ce qu’un esprit violent et donc une société violente peuvent faire pour nuire à l’esprit humain. C’est comment nous pouvons évoluer à travers et au-delà de cette violence. Pour moi, The Nightingale concerne l’amour — non pas à l’eau de rose — et de son pouvoir de nous permettre d’évoluer en tant qu’êtres humains.»

IFC Films a également distribué le premier film de la cinéaste, The Babadook, en 2014.

En 1825, Clare, une ancienne jeune détenue irlandaise, poursuit un officier britannique à travers la nature sauvage de Tasmanie pour se venger d’un terrible acte de violence contre sa famille. En route, elle fait appel aux services d’un pisteur aborigène nommé Billy, lui aussi traumatisé par son propre passé rempli de violence.

Sam Claflin (The Hunger Games: Catching Fire), Damon Herriman (Justified) et Aisling Franciosi (Game of Thrones) tiennent la vedette.

A propos de l'auteur

Marc Boisclair
Rédacteur en chef

Graphiste, monteur vidéo et anciennement collaborateur chez Sinistre Magazine, Marc partage sa passion pour l’horreur et l’étrange depuis toujours. Aujourd’hui rédacteur en chef et co-fondateur de Horreur Québec, il parcourt sans relâche les salles de projections et de spectacles obscures à la recherche de frissons visuels et/ou auditifs!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.