S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

À l’Halloween, toute les raisons sont bonnes pour se faire peur. Si vous êtes comme moi, vous aimez probablement surfer YouTube à temps perdu, à la recherche de vidéos dérangeantes et effrayantes. Si beaucoup de ces enregistrements, souvent de très mauvaise qualité, s’avèrent être orchestrés de toute pièce, on aime tout de même y croire et laisser planer le mystère.

Après beaucoup (trop) d’heures passées à fouiller le Web et en espérant réussir à vous faire peur en ce 31 octobre, voici donc une collection de 10 vidéos YouTube franchement effrayantes:


Blank Room Soup.avi

L’énigme du vidéo «Blank Room Soup.avi» perdure depuis maintenant plus de 10 ans. Un homme, les yeux censurés, semble s’y retrouver forcé à manger un bol de soupe en pleurant, entouré de gigantesques personnages. Ces bonshommes sont des RayRay, des personnages ludiques créés par l’artiste Raymond S. Persi. Ce dernier explique que des costumes de ses créations lui ont été dérobés après une performance. Quelques semaines plus tard, il recevait un courriel anonyme avec cette vidéo en attachement. S’agit-il d’une mauvaise plaisanterie ou quelqu’un, quelque part, s’en est servi pour séquestrer et torturer quelqu’un? On l’ignore encore à ce jour.

Le clown de Gatineau

En 2016, le monde a connu une mode excessivement terrifiante. La nuit, dans les bois, dans les rues et dans les voisinages, les gens pouvaient voir des clowns sinistres et armés rôder. Des vidéos du phénomène ont été captés partout à travers le monde: Australie, Belgique, Brésil, Chilie, Danemark, Mexique… et même ici au Québec! Dans cette vidéo, des amis sont en voiture sur une route rurale de la région de Gatineau et croisent par hasard un homme déguisé en clown. Si la vision n’était pas assez terrifiante, le clown se dirige en bordure de la route pour revenir devant le véhicule avec sa… chain saw!

Le clown qui voulait entrer

L’épisode des clowns de 2016 nous a tellement offert de vidéos lugubres, qu’une deuxième suggestion s’impose. Un beau matin, un homme a remarqué que la porte de sa clôture arrière était ouverte. Il a décidé de visionner les enregistrements des caméras de sécurité extérieures pour voir ce qui s’était passé durant la nuit. Ce qu’il a découvert est à glacer le sang:

La jeune fille qui pleure

Véridique ou pas, cette vidéo très populaire sur le web est absolument terrifiante et trop bien réalisée. Un homme dans son logement entend une petite fille pleurer dans le couloir. Il ouvre la porte et voit la silhouette d’une jeune fille dans un coin. Il revient à l’intérieur et décide de retourner voir à nouveau…

Hallucinations auditives

Vous êtes vous déjà demandé ce que pouvait entendre une personne atteinte de schizophrénie? Cette vidéo est une simulation auditive qui recrée le phénomène d’hallucinations auditives dont peuvent parfois souffrir ces gens. Fermez les yeux, mettez vos écouteurs, montez le son et préparez-vous à être complètement terrifié.

Un intrus dans l’appartement

L’acteur new-yorkais Joe Cummings et sa copine remarquaient que de la nourriture disparaissait régulièrement de leur frigo et que certaines choses semblaient se déplacer pendant leur sommeil. Une nuit, l’homme a décidé d’installer une caméra de surveillance pour voir ce qui se passait. Bien que sa découverte n’ait rien d’étrange ou d’inexpliqué au final, elle donne tout de même froid dans le dos.

Le cercueil de ma grand-mère morte dans ma propre cour!

Cette dernière vidéo est un peu plus dérangeante. Un homme sourd-muet nous explique qu’il doit conserver le cercueil de sa grand-mère décédée depuis 1945 dans sa cour suite à la fermeture de la portion du cimetière qui l’abritait. Jusque là, ça va, mais ensuite, l’homme en question décide d’ouvrir le cercueil pour nous montrer le cadavre et l’embrasse à répétition. Mauvais goût extrême ou canular bien orchestré? On vous laisse en juger par vous-même:

«I Feel Fantastic»

C’est en 2004 qu’un dénommé Jon Bergeron a initialement publié sur le Web les vidéos de son androïde nommée Tara, sur une page payante. Mais ce n’est qu’en 2009 que l’une d’entre elles a littéralement connu la gloire en ligne (plus de 15 millions de vues à ce jour), lorsqu’un usager anonyme l’a rendue publique sur YouTube. On peut entendre le mannequin en question chanter «I feel fantastic, hey, hey, hey, run, run, run, please leave,…» et ce dans différentes poses et habillements. Plusieurs internautes spéculent sur la signification de ces montages, mentionnant que Tara pourrait être le produit d’un tueur en série qui exhibe les vêtements de ses victimes. D’autres prétendent que l’androïde aurait tué son créateur et que c’est pour cette raison qu’on n’a jamais plus entendu parler de lui depuis… Vous pouvez voir la compilation complète ici.

La disparition et la mort étrange d’Elisa Lam

Le 19 février 2013, le corps de la canadienne Elisa Lam a été retrouvée dans le réservoir d’eau du Cecil Hotel à Los Angeles après que des clients se soient plaints du goût et de la couleur de l’eau… Portée disparue depuis un mois déjà, les policiers avaient diffusé cette dernière vidéo de la victime captée par la caméra de sécurité de l’hôtel 5 jours avant la découverte de son corps, espérant ainsi la retrouver. La vidéo, où l’on peut voir Lam adopter un comportement étrange, comme si elle était poursuivie, s’est retrouvée rapidement virale et a même inspiré la cinquième saison de American Horror Story. D’autres voient une similitude étonnante entre l’histoire et le scénario de Dark Water, réalisé par Hideo Nakata (Ring) en 2002 et refait par les américains en 2005. Finalement, l’enquête policière servira de scénario de base pour The Bringing, que Nicolas Winding Refn devait d’abord réaliser (c’est Jeremy Lovering qui portera le scénario à l’écran) et présentement en production chez Sony Pictures.

Observez également les gestes qu’elle fait avec ses mains vers 1:58 et plus tard, la porte de l’ascenseur qui s’ouvre et se referme sans raison. La mort de la jeune femme de 21 ans n’a jamais pu être expliquée.

The Bitterroot Footage

L’histoire de The Bitterroot Footage est un vrai mystère. Chad, un jeune étudiant à l’université de New York, a eu besoin de meubles pour son nouvel appartement et s’est procuré un lot d’objets qui l’intéressaient sur Craigslist. Parmi ses achats se trouvait une boîte en bois, fermée à clé, qui contenait d’étranges photos, toutes identifiées «Bitterroot» à l’arrière, ainsi qu’une pellicule 8mm dont vous pouvez voir un extrait plus bas. Dans la vidéo, on entre dans une maison abandonnée où git sur le sol de la cuisine un paquet. Peu de temps après, un homme fait son apparition à la table. On continue ensuite à visiter la demeure jusqu’à ce qu’on retrouve l’homme dans les bois, se débarrassant du fameux paquet. La caméra avance et nous montre son contenu dérangeant. Lors de sa sortie sur le web, les internautes croyaient avoir affaire à une vidéo promotionnelle pour la sortie d’un film d’horreur. L’ennui, c’est que depuis 2012, aucune entreprise ou production n’a revendiqué les images. Vous pouvez lire toute l’histoire sur le site officiel www.thebitterrootfootage.com.


Alors, laquelle vous a donné le plus de sueurs froides? N’hésitez pas à nous partager les vôtres en commentaire!

7 Réponses

  1. Avatar
    Alain Valade

    Pour ce qui est du cas Elisa Lam je pense que le problème est du même acabit que pour le Col de Dyatlov . C`est une illusion . Les enquêteurs se sont laissés endormir voire contaminer par les psychologues et/ou psychiatres . On aura décliné “logiquement“ donc déductivement à partir d`une pseudo-science ( 1 ) et , forts de ces résultats-croyances , on a vite bouclé l`enquête . La psychologie peut ultimement être tenue en compte mais pas initialement d`où l`erreur grotesque de contamination . Le sens commun induit au meurtre donc il fallait rechercher en ce sens . Comme pour Dyatlov il fallait faire une histoire , un scénario , à partir des indices puis de confronter celles-ci déductivement à l`induction initialement mise en place . Par exemple : La porte de l`ascenseur qui refuse de répondre pourrait avoir été manipulé par une personne de l`établissement avec manette (?) pour la mettre sur les nerfs car la sachant fragile . La personne contrôlante ( Concierge ? ) a peut-être utilisé cette méthode souvent pour faire mal fonctionner les portes quand c`était des femmes pour arriver en sauveur et faire connaissance…..Elisa aura été chez cette personne pour avoir un lien sexuel puis cette personne l`aura emmené sur le toit pour l`impressionner et lui faire voir les vues imprenables . Cela aura débouché encore une fois sur un lien sexuel car excitant de faire l`amour au vu et su de tous mais sans être vraiment vu….et puis , malheureusement , Elisa se sera ouvert le genoux quelque part puis le concierge (?) aura été frappé par une multitude de pensées du genre : “ Mais poursuivra-t-elle l`hôtel ?…et peut-être moi aussi ? En plus je n`avais pas le droit de l`amener ici ? Que pensera-t-on de moi en général ? Ect…….? Il l`aura étouffé mais puisque nue et difficile à rhabiller alors il l`aura été la mettre dans le réservoir puis serait revenu chercher les vêtements pour les y mettre aussi en se disant que l`eau chaude ferait disparaître des indices . Voilà , en gros , une histoire-guide inspirante . Comme les psychologues ont conclu très rapidement et très faussement sur la base d`une pseudo-science alors on voit le problème !
    Qu`est-ce qui induit au meurtre ? 1- Elisa entre sereine et calme dans l`ascenseur et elle entend quelque chose ( Une voix ? Une menace ? Autre ? ) et se mettrait soudainement à capoter ? Ici c`est un hasard que je n`aime pas . 2 – La porte se mettrait à fonctionner mal en même temps ? Autre hasard ! 3- Elle se serait rendu sur le toit mais n`avait pas de clef pour y aller alors comment elle aura fait ? 4 – Elle se serait mise elle-même dans le réservoir et aurait pris le peine de se déshabiller ? Tout cela indique une structure mentale calculée , or , ce n`est pas ce que je vois . J`ai aussi lu qu`elle aurait essayé de s`agripper aux parois car elle aurait eu les ongles usés en ce sens . Autre chose qui ne cadre pas du tout . C`est un meurtre et je n`ai que 1 risque sur 100 de me tromper voire moins .
    (1) On peut mettre 4 ou 5 chimistes ou physiciens devant une cour pour interpréter des choses et en principe ils auront tous la même réponse structurée , logique , car science dite exacte oblige . Mais 4 ou 5 psychologues auront des interprétations différentes…..Tirez vos conclusions .
    Les policiers DEVAIENT aller dans la direction du meurtre et se foutre des ON DIT des psychologues . Une enquête doit être machinale et sérieuse . Il est possible de mettre plusieurs sciences dans l`affaire mais JAMAIS au début car ça contamine et donne une orientation .

    Répondre
  2. Avatar
    Alain Valade

    ….j`oubliais : Et si en plus l`homme ( C`est presque certain à cause de la force nécessaire pour aller la porter en haut dans le réservoir ) avait voulu avoir une expérience anale et qu`elle aurait refusé et se serait même débattue alors le genou lacéré en tombant + Des cris de sa part ( Ça fait mal et/ou Tu vas me le payer par exemple ) + toutes les pensées mentionnées ci-haut dans l`autre courriel fera en sorte que le “breaker“ de monsieur aura sauté . On voit cela à tous les jours et inutiles de supposer une folie pour y incorporer tous les indices comme pour un fourre-tout déraisonnable . N`oublions pas que ces mêmes psychologues il n`y a pas si longtemps considéraient l`homosexualité comme une folie ! Et que même ceux-ci actuellement qui les considèrent normaux fonctionnent avec le diktat de leur ordre car reculons 45 ans en arrière et ceux-ci argumenteraient en ce sens . Donc ceux-ci CONTINUENT de fonctionner avec des diktats de leur ordre et leur programmation . Revenons pour terminer à Elisa : Je la vois mal se déshabiller ( Pourquoi ? = J`oubliais….on est dans un fourre-tout ! = Elle est malade ) ) puis au lieu de se jeter dans l`eau froide elle choisit plutôt la chaude . Voulait-elle faire d`une pierre deux coups à savoir de se noyer puis de se brûler aussi par efficacité de moyen ? Et , enfin , dans l`ascenseur , quand elle est entrée sereine et stable elle aurait tout de suite pété les plombs comme ça avec aucune transition de temps comme 10 ou 15 minutes où on aurait vu une instabilité , un comportement erratique , ou n`importe quoi qui aiguillerait en ce sens ? Pouf !!….comme ça ? La pensée magique que même des psychologues tordus peuvent avancer pour faire accepter leurs vues basées sur du approximatif qu`ils déifient pourtant car provenant de leurs analyses si expertes , croient-ils……
    On voit que la position officielle est INTENABLE et la mienne qui n`est qu`une supposition , au contraire , coule toute seule et est harmonieuse comme du Mozart .
    Post-Scritum : Le seul hic est quand elle semble parler à quelqu`un en gesticulant mais puisque il n`y a pas de son alors il est inutile d`argumenter mais le sens général induit quelque chose de réel . Comme pour Dyatlov , va-t-on vers le prometteur , le simple , la richesse explicative ou bien vers le tordu , le pauvre et ce qui n`explique pas grand chose ? Comme il est fascinant de voir des gens aussi instruits et savants imaginer pareille histoire grotesque . J`essaie de me mettre à la place de ces pauvres parents à qui on a expliqué que leur fille avait eue de gros problèmes psychiatriques……………et qu`elle s`était suicidée en plus…..
    J`ai bien peur que Dyatlov ouvre une boîte de Pandore .

    Répondre
  3. Avatar
    Alain Valade

    Autres petites analyses : On essaie de nous imposer une histoire comme celle-ci……..: Un indien tombe sur le dos dans l`eau puis avec ses deux coudes tue deux castors ! Il lève ses bras dans les airs pour remercier le dieu-manitou de lui avoir fait obtenir facilement de la viande puis attrape deux canards en plein vol !! Il baisse les bras puis avec ses coudes assomme deux cerfs !!! Est-ce sérieux ? N`est-ce pas plus simple de supposer une fausse histoire ou une fabrication grotesque ? Cette histoire avec Elisa est une fabrication déglinguée en raboutant des indices avec de la broche à foin . Quand on panique c`est le cerveau Reptilien qui “embarque“ car c`est le cerveau de la nécessité du moment et de la survie . Par exemple si une personne essaye de sortir d`un endroit et qu`une porte est fermée elle ira spontanément vers une autre porte et si elle aussi est fermée ce sera une autre , ect…….mais on essaie de nous faire avaler que Elisa voulait aller sur le toit et QUE sur le toit ( 1 ) , ce qui suggère très fortement un traitement de donnée avec but précis , or , ça contredit leur théorie qui stipule un état d`esprit aberrant . En plus elle n`avait pas la clef pour sortir mais cela ne les a pas empêché de conclure stupidement . Quand on pète les plombs on va au plus simple et évident , or , ici , on fait dire à la situation qu`elle joue aux échecs en toute conscience ! Elle se serait déshabillée et aurait jeté son linge dans le réservoir avant d`y entrer ? Si consciente alors quel est le but ? Ou , un coup dans le réservoir elle se serait déshabillée ? Donc elle oscillerait entre conscience et inconscience selon le tantôt et le moment ? Mais qu`est-ce c`est que ces élucubrations ?? Elle voudrait se suicider mais de façon structurée mentalement alors que en principe elle aurait pété les plombs ? Ça prend des spécialistes aussi tordus que pour Dyatlov pour essayer de faire avaler ces sottises . Au fond ce sont les ecclésiastes modernes qui au lieu de brûler les corps comme du temps de l`Inquisition brûlent les esprits en les interprétant à leur façon . Si on prend les pilotes de lignes aériennes par exemple : J`ignore si c`est encore le cas mais celui ou ceux qui prétendaient avoir vu des O.V.N.Is étaient considérés à problème et pouvaient perdre leur emploi car ce qui n`est pas prouvé est du ressort de l`imagination . Naturellement les pilotes avaient la queue entre les jambes car qui irait risquer sa carrière en affirmant des choses niées par les enquêteurs-inquisiteurs-scientifiques ? Qui ne recherchent que ce qu`ils connaissent et qui veulent des réponses en conformité avec leur savoir ? Ces enquêteurs ne cherchent pas la vérité mais leur vérité . Ils sont incapables de se remettre en question car imbus de Vérité Démontrée et si ils doivent traiter de fous 1 000 000 de gens ils le feront !! Dernière chose : Quand on voit Elisa se faire aller les mains comme si elle parlait à quelqu`un n`est-ce infiniment plus satisfaisant pour l`esprit au vu et su de ce dossier que ça signifiait quelque chose du genre..:“ Je ne comprends pas que l`ascenseur ne réponde pas et pourtant j`ai fait comme d`habitude………c`est étrange et ça m`inquiète……pouvez-vous venir ? “….si on suppose qu`elle parle à quelqu`un bien sûr tout devient crédible et simple . Toujours y voir une structure avant quoi que ce soit .
    Je vais essayer d`en rester là …….

    ( 1 ) Ils contourneront ce raisonnement en l`interprétant comme une fixation maladive ! Explication gratuite mais dont les gens naifs accepteront car impressionnés par leur(s) diplôme(s) . Ils sont LES juges et n`ont pas de maître donc ils font ce qu`ils veulent . C`est le pouvoir de décider et ils carburent à cela .

    Répondre
  4. Avatar
    Alain Valade

    J`ai essayé .
    Si on divise en deux le cas il y a l`ascenseur puis le toit . Si on suppose un plomb sauté chez Elisa dans le cas de l`ascenseur alors le reste devient nébuleux , bizarre , sans cohérence et troublant . Naturellement , imaginer qu`elle avait des problèmes à l`ascenseur alors ça devient un fourre-tout commode MAIS rend très difficilement buvable les arguments des psychologues ou psychiatres d`autant plus que ça n`explique en rien les hématomes de sang autour de son anus ( Lu quelque part l`autopsie ) , le pourquoi débile du choix de l`eau bouillante , le comment qu`elle se serait rendue sur le toit car ça prenait une clef pour avoir accès au toit , le pourquoi de sa fixation du toit avec un but semble-t-il et le pourquoi qu`en se déshabillant elle aurait jeté son linge dans le réservoir et/ou si elle s`est jeté habillée le pourquoi de son déshabillage quand elle était dans l`eau et aussi le pourquoi de l`usure de ses ongles comme si elle avait gratté les parois pour essayer de sortir ??? Par contre , si on la suppose saine ou relativement saine et qu`elle ait réellement entendu du bruit et qu`elle ait eue peur ou peut-être aussi qu“¸elle se soit rendue compte qu`au final c`était une farce très déplaisante alors tout le reste se met en place LOGIQUEMENT . On voit , ici , ce que j`ai souvent entendu dire en farce à savoir que les psychologues ou psychiatres sont encore plus fous que ceux qu`ils soignent . Donc si B est la seconde moitié de l`histoire alors B confirme A mais l`inverse est faux si on la suppose malade , incohérente . Il est aussi tout aussi bizarre que plusieurs policiers ( 4 ou 5 ) se soient rendus sur le toit pour vérifier mais ça s`est fait avec peu de sérieux et on ne s`est même pas rendu sur les réservoirs pour vérifier sinon on l`aurait trouvé tout de suite !! J`ai écrit sur un site sur le cheval Secretariat et j`ai lancé le défi de contester mes dires en argumentant et en donnant ma ville de résidence mais jamais personne n`a osé m`affronter . Je lance le même défi , ici , pour Dyatlov ou Elisa . On devra toutttteffffois donner son vrai nom et sa ville de résidence comme moi car c`est écrit sur le site Rubybrune ( Faire Alain Valade + cheval et aller en bas avec la roulette ) .
    Il est évident que les policiers se sont laissés contaminer par des psychologues et/ou psychiatres avec comme résultat un désastre comique et désolant interprété comme quelque chose d`extrêmement étrange et troublant .
    Décidément , les Moines sont partout et imposent leurs vues floues comme des vérités .

    Répondre
  5. Avatar
    Alain Valade

    Je suis fatiguant ? Je peux comprendre ….Je me couche bientôt……
    D`entrée de jeu on doit admettre ces choses : 1 – Les psychologues ou psychiatres n`ont pas le droit au niveau civil de diagnostiquer une personne si elle n`est pas en face d`eux . 2 – Le film n`est qu`un extrait temporel vidé de son contexte général . 3- Il n`y a pas de son pourtant c`est extrêmement important . 4- Trop de hasards se produisent ce qui est très douteux . 5- Au vu de cette toute petite analyse rapide il est évident que le pile ou face s`insère ici à savoir que moi qui pense qu`elle est normale j`ai au moins autant de chances que les psychologues qui pensent le contraire d`où leur étonnante certitude .6- Enfin , moi qui suppose la normalité et que celle-ci débouche sur du harmonieux pour ce qui est des indices et de ma conclusion EXPLIQUE tandis que la supposition des psys qu`ils érigent en vérité au point de faire cesser une enquête criminelle débouche sur du tordu , de l`étrange , du fantastique irrationnel puis N`EXPLIQUE RIEN . Ce cas est incroyablement bizarre mais à la condition d`accepter les vues des psys sinon ce n`est pas du tout le cas ! Comme pour Dyatlov , si on ne tient pas en compte les indices principaux alors on se retrouve avec des miettes .
    Je doute mais j`ai tort tandis que les psys ne doutent de rien….pas de l`histoire….pas d`eux….pas de leur(s) certitude(s)….comme seuls des cerveaux lavés par du fixisme peuvent être car n`oublions pas pour terminer que ces psys ont décliné déductivement à partir de leurs connaissances-croyances ( Faut le faire ! ) pour arriver à une certitude qui ne cadre pas du tout dans une histoire qui exige pourtant des réponses claires ou en tous cas acceptables , probables et surtout gérables pour tous cerveaux normaux . On se penserait dans la théorie du Principe d`Incertitude de Heisenberg……….Le chat est à la fois mort et vivant !! C`est vraiment ce qu`on attend d`une enquête criminelle ? Elisa a été tuée physiquement par un monstre et elle a été tuée une deuxième fois psychologiquement par d`autres monstres . J`ai au moins 96 ou 97 % % des chances de mon côté pour avoir raison car une histoire harmonieuse et simple où tout s`imbrique cloue toujours le bec aux prétentions pseudo-scientifiques n`expliquant rien et complexifiant à l`extrême . Ce sont des docteurs !! Pauvres parents d`Elisa……………..
    Si elle était normale alors le reste de l`histoire mène au meurtre et même si elle ne l`était pas alors le reste de l`histoire est toujours là puisque les mêmes indices ,les mêmes données . C`est sur le toit que PRESQUE TOUT SE JOUE et il faudrait informer des enquêteurs sérieux qui arriveraient à la conclusion d`un meurtre qu`il faudrait qu`ils se ravisent car on aurait un film qui mettrait un doute sur madame…???? Des enquêteurs sérieux vous diraient : Mais que vient faire madame dans cette histoire puisque c`est un meurtre que nous concluons ? Ôtons le film et que reste-t-il ? Ce qui est arrivé sur le toit !! C`est moi le problème de raisonner de la sorte ?…….heum ??

    Répondre
  6. Avatar
    Alain Valade

    Il est parfaitement logique de s`y perdre dans ce dossier puisque le cerveau n`a pas de point d`ancrage pour pouvoir déduire quoi que ce soit d`où le sentiment d`impuissance , de bizarrerie et d`étrangeté . Comment peut-il en être autrement puisque le seul élément plausible à partir duquel une enquête peut s`étendre n`est pas tenu en compte ( La clef ) ? Durant l`hiver la glace sur une rivière s`étend à partir de la berge vers le centre de la rivière pour ultimement la boucher donc le point d`ancrage et de départ est la berge mais ici , pour ce qui est de l`enquête que dal car la berge ( L`élément ) n`existe pas donc la glace ( L`enquête ) ne peut s`étendre . Au total on est abasourdi , mélangé , sans référence , perdu . Ce résultat est obtenu parce que les psys vous offrent une vision hypothétique de leur cru ( Le film ) mais en vous la présentant comme vraie puisque analysée par eux , les docteurs ! Avez-vous déjà vu des psys courir derrière les gens pour leur coller l`étiquette de sain ? Moi , jamais . Leur credo et but est de faire ressortir un problème , une tare , une maladie . On pourrait dire que pour ce qui est de leur analyse et conclusion de l`ascenseur que c`était écrit dans le ciel exactement comme pour un chien pisteur qui aboie sans cesse en suivant une odeur . Le chien ne se pose pas de question car sa finalité est de retrouver la source de l`odeur et c`est ce qui le meut comme pour les psys dont la finalité est de trouver bizarre le comportement de Elisa même si il n`y a pas de son sur le film alors que c`est pourtant crucial pour fin de conclusion mais aussi parce que on ne voit rien de ce qu`elle voit et on entend rien de ce qu`elle entend . En faisant le focus EN BAS on en vient à ignorer voire banaliser de ce qui s`est passé EN HAUT . D`ailleurs , vous ne trouvez pas étrange qu`on parle presque uniquement du film EN BAS et peu de ce qui s`est passé EN HAUT ? Les psys sont tellement tordus qu`ils essaient de nous faire avaler que puisque EN BAS Elisa avait pété les plombs ( Absolument rien ne le démontre et en cour leur vision serait rejetée ) alors EN HAUT on ne peut que constater un comportement erratique puisque EN BAS fait foi de EN HAUT ! Belle suggestion subliminale de leur part et jusqu`ici ça fonctionne !!
    Le seul élément plausible en la clef est amplement suffisant pour conclure que c`est fort probablement un meurtre et que l`enquête DEVAIT aller en ce sens . D`avoir accepté que des psys se mêlent de ce dossier dès le départ est grotesque et loufoque puisque cela a détourné le sens premier de l`enquête puisque mort en découle . Elisa s`est rendue sur le toit avec une personne ayant la clef , NÉCESSAIREMENT . Ou bien la personne de la clef le lui aurait remis mais dans ce cas on revient à la personne de la clef . Puisque Elisa se serait suicidée selon eux alors où serait cette clef ? Et pourquoi la personne de cette clef ne l`a pas mentionné ? Tout ce qu`on a à supposer c`est que la personne de la clef y est allé avec elle……………….et tout prend son sens , tout s`imbrique et tout est harmonieux .
    On revient toujours à cette maudite clef qui ne semble pas importante pour les policiers……..Une personne fut tuée ébouillantée mais on s`en fout semble-t-il .
    C`était mes dernières croustilles et amuse-gueule .
    Pour les psys : Seriez-vous arrivé à la même analyse en ignorant la clef si ça avait été votre fille ? La pensée magique quand ça vous arrange : La porte du toit ne fut pas forcée donc il FALLAIT une clef mais elle aurait réussi l`exploit de s`y rendre sans clef et de l`ouvrir…..de la BARRER de nouveau derrière elle par dessus le marché alors qu`elle avait les plombs sautés. Il semble que c`était important pour Elisa de la barrer de nouveau !!!…….Mais cela ne trouble pas nos psys car ils ne s`arrêtent qu`au mental-abstrait des hautes atmosphères éthérées et non au fait-concret !!…..et les autres de les suivre par l`effet-Mouton .

    Je ne peux rien faire pour la personne qui ne se pose pas de question – Kung Fu Tseu ( Latinisé en Confucius )
    Une seule chose ultimement est à apprendre : Le sens critique . Il oblige à comprendre tout le reste .
    Quand un fait ( Le film ) semble contredire une longue suite de déductions ( Le toit ) c`est qu`on l`interprète mal – S.Holmes
    Un fait hors de l`ordinaire ( Ignorer la clef ) est plutôt un indice qu`un embarras – S.Holmes ( Ignorer la clef qui est l`élément-chef pour faire le focus sur le film est une bien drôle et bizarre de hiérarchisation…donc , cet indice , me fait supposer très fortement voire absolument un problème ou hiatus mental…………..mais pas chez qui on pense )

    Il est plus facile de scinder un atome en deux que de faire changer d`avis des gens sectaires malgré la puissance des arguments = Typique des religions . Tant qu`ils ne sont pas devant une cour ils ont le beau jeu .

    Répondre
  7. Avatar
    Alain Valade

    Et si on fabriquait une petite histoire buvable car ça pourrait s`étirer
    encore 54 années ( 6 + 54 = 60 ( Dyatlov )……. ?
    En bas de ce courriel , je vais planter mes choux….
    1 – Aller sur le toit d`un immeuble assez haut ne traduit-il pas quelque part la soif d`être maître du monde ou de la situation ? Je suis EN HAUT et je gère !
    2 – L`eau (Les citernes ) attire les tueurs ai-je lu quelque part déjà , par association avec le lavement , la pureté ?
    3 – Le tueur mâle aurait amené le femelle (Elisa ) là pour l`impressionner avec le panorama et avec l`idée d`un “retour d`ascenseur“ avec faveur équivalente donc monsieur fut inspiré par une grosse attente…… sexuelle …..
    4 – Se tenir sous la structure tient à la fois du AU VU ET AU SU de tous mais aussi de la cachette donc c`est excitant .
    5 – Je vois mal monsieur se débarrasser de Elisa en plein jour donc je pense que ce fut fait de nuit ou plus probablement en soirée . C`est aussi plus frais .
    6 – Se tenir sous la structure des réservoirs expliquerait la blessure sous forme d`entaille au genou de Elisa car elle se serait accrochée quelque part sur le métal et aussi l`inspiration sous forme d`idée de monsieur d`aller la mener tout en haut dans l`eau chaude qui nettoie si bien……et fait disparaître les traces .
    7 – En soirée monsieur ne travaillait pas donc pouvait prendre son temps tout en écartant la menace qu`une personne arrive par inadvertance .
    8 – En refusant les avances trop précises de monsieur Elisa se sera débattue , blessée au genou puis à l`anus ( Lire ci-haut courriels ) , aurait peut-être crié et menacé…..et les pensées coupables de monsieur auront fait les reste et le “breaker“ aura sauté car pour faire cesser de crier l`étouffement est de mise et automatique car spontanée .
    9 – Étouffée , il se sera rhabillé rapidement et aura été porter Elisa dans le réservoir , sera revenu chercher ses vêtements pour les y mettre aussi en faisant disparaître les indices puisque il est très difficile et long de rhabiller une personne morte ou sans connaissance d`où le second voyage pour aller porter ses vêtements et le sens qu`on peut donner à ses vêtements qui flottaient autour d`elle . Cela suppose qu`ils étaient complètement nus tous les deux mais pas forcément .
    10 – Enfin , avec cette vision , Elisa n`a pas besoin de clef et c`est explicable simplement parce que elle y est allé avec une personne en ayant une ….et celle-ci de rebarrer la porte en s`en allant pour ne pas éveiller des soupçons puis qu`on fasse le lien avec une personne avec clef quoique de toute façon on revienne toujours à cette personne avec clef que la porte fut barrée ou non . Cette personne s`en est peut-être douté mais que faire d`autres ? C`est donc le moindre mal de barrer la porte…… car trouver Elisa trop vite empêcherait l`eau chaude de faire son oeuvre……
    Trop de choses négatives se sont passé en même temps : Les cris de Elisa ( ? ) + son genou amoché + son anus qui fait mal ( ? ) + ses menaces ( ? ) + toutes les pensées négatives aboutissant à lui à gérer = Les plombs de monsieur ont sautés .
    Voilà , en gros , ce que je pense . Tout est simple , “logique“ , harmonieux et peut honnêtement servir de cadre référentiel en scénario . Si on s`entête avec l`idée de suicide de Elisa alors tout devient extrêmement compliqué , abscons , nébuleux et surtout suppose une histoire où Elisa est tantôt elle-même et tantôt malade avec des faits difficilement conciliables entre eux voire quasiment impossibles par endroits .
    La meilleure finesse c`est “simplesse“- Jean le Bon ( Le plus simple l`emporte car crédibilité et cohérence vont de concert )
    La vraie affaire c`est EN HAUT tandis que EN BAS ne fait que brouiller les cartes sans lien réel prouvé ou raisonnablement démontré . Mais puisque le film date de environ 5 jours avant la découverte du corps et que celui-ci fut daté probablement de la même période alors les psys ont sauté sur cette donnée circonstancielle pour faire leur association malgré les illogismes et contorsions mentales que cela engendre . Ils ont conclus via un film incomplet et vide de sens sans le contexte si indispensable . Il est si facile de faire passer une personne pour dérangée . . . . . . . . .En Cour , ces psys s`y seraient cassé les dents mais la Cour n`aurait pas eue le pouvoir de les traiter , eux , de dérangés . . . . . . . .Une Cour et un cerveau normal fonctionnent avec des probabilités mais pas les psys semble-t-il . Pour eux c`est possible et ça s`arrête là. Ce qui compte pour eux c`est de donner un sens à leurs connaissances en tissant une histoire même rocambolesque . Ce “vomissement“ de leurs “connaissances“ me fait penser à une remarque de type adage que les linguistes utilisent souvent entre eux relativement à la beauté des langues : Le français CHANTE ( Tout les sons sont harmonieux ) , l`anglais CRACHE ( Beaucoup de mots sur le bout de la langue ) et l`allemand VOMIT ( Beaucoup de sons gutturaux et saccadés ) .

    Harmonie : Les données doivent s`agencer entre elles et non se nuire ou pire se contredire . L`harmonie condamne le meurtrier tandis que le grotesque le bénit .
    Maintenant c`est vrai , je vais planter mes choux….( La retraite )
    À la mémoire de Elisa…………………qui Nous sollicite via les indices .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.