Ryan Murphy s’inspire du mystérieux «The Watcher» du New Jersey chez Netflix en octobre [Bande-annonce]

Après DAHMER – Monster: The Jeffrey Dahmer Story paru la semaine dernière, Ryan Murphy et Ian Brennan sont déjà de retour chez Netflix cet automne avec The Watcher, qu’on pourra découvrir dès le 13 octobre sur la plateforme.

La série s’inspire d’une histoire troublante survenue au New Jersey il y a quelques années, où un couple recevait de mystérieuses lettres anonymes d’un homme qui prétendait les observer.

La bande-annonce est publiée cette semaine:

The Watcher | Official Trailer | Netflix

Dean (Bobby Cannavale) et Nora Brannock (Naomi Watts) viennent d’acheter la maison de leurs rêves dans la banlieue idyllique de Westfield, New Jersey, mais après avoir investi toutes leurs économies dans la transaction, ils se rendent vite compte que le quartier est moins accueillant qu’espéré. Il y a une vieille femme loufoque nommée Pearl (Mia Farrow) et son frère Jasper (Terry Kinney), qui se faufilent dans la maison des Brannock et se cachent dans leur monte-charge. Il y a Karen (Jennifer Coolidge), l’agente immobilière et une vieille connaissance de Nora, qui les fait sentir étranges, et les voisins curieux Mitch (Richard Kind) et Mo (Margo Martindale), qui ne semblent pas comprendre les limites de la propriété. Leur accueil glacial se transforme rapidement en un enfer vivant lorsque des lettres inquiétantes de quelqu’un se faisant appeler «The Watcher» commencent à arriver, terrorisant les Brannock alors que les sinistres secrets du quartier se répandent.

La série évoque en effet la première saison du hit de Murphy, American Horror Story, qui s’inspire de la tristement célèbre maison «Watcher» du New Jersey.

Un couple a en effet acheté la demeure en 2014 pour près de 1,4 million de dollars. Ils ont été contraints d’abandonner les lieux à cause de lettres effrayantes signées «The Watcher», qui prétendait surveiller la maison depuis des décennies. «Je suis l’Observateur. Apportez-moi votre jeune sang.», disait l’une des notes. La famille a remis la maison sur le marché. Elle ne s’est pas vendue et ils l’ont louée. En 2017, le locataire a également reçu une sinistre lettre de l’individu, menaçant également sa vie. La maison s’est finalement vendue en 2019 pour 959 000$. L’identité du fameux «The Watcher» reste encore aujourd’hui un mystère.

En décembre 2018, après une féroce bataille d’enchères impliquant six studios, Netflix a décroché un ensemble de droits «The Watcher» à sept chiffres, comprenant un article de Reeves Wiedeman publié sur le site du magazine New York, The Cut, et les droits des propriétaires assiégés.

The Watcher affiche Netflix

Fondateur et rédacteur en chef

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×