40846992 1565310359452452 r

Yvan Godbout acquitté par la Cour supérieure

L’histoire Hansel et Gretel d’Yvan Godbout connaît enfin aujourd’hui un dénouement heureux.

L’auteur québécois et Les Éditions ADA n’auront pas à subir un procès devant juge et jury à la Cour supérieure du Québec.

Rappelons que la maison d’édition et Yvan Godbout ont été accusés au criminel l’an dernier de production et de distribution de pornographie juvénile à propos de passages du roman décrivant de façon explicite le viol d’une enfant.

En juin dernier, les parties tentaient de démontrer en cour que des articles du Code criminel portant sur la pornographie juvénile et sa définition étaient inconstitutionnels.

Aujourd’hui, La Presse confirme que la Cour supérieure invalide ces articles adoptés sous les Conservateurs empiétant «lourdement sur la liberté d’expression».

Le quotidien ajoute:

En effet, la Loi ratisse tellement large, selon le juge, que les citoyens risquent à tout moment de se retrouver « potentiellement » en position d’être accusés de possession ou de distribution de pornographie juvénile en consultant certains livres à la bibliothèque ou à la librairie.

L’histoire, qui n’était pas sans rappeler le cas Rémy Couture de 2009, soulevait effectivement de nombreux questionnements sur la liberté de création littéraire et artistique.

Plus de détails sont à venir.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×