S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

La série documentaire Untold Horror, un projet Fontières qui, on l’espère, verra le jour un peu plus tard cette année, organisait une table ronde le weekend dernier à Fantasia. Comme la série promet de faire la lumière sur des projets avortés de quelques-uns de nos réalisateurs préférés — à savoir: George A. Romero, John Landis, Takashi Miike, William Lustig, Richard Raaphorst et plusieurs autres —, les créateurs ont réuni une poignée de réalisateurs pour nous raconter leurs projets jamais réalisés, question de nous mettre l’eau à la bouche.

C’est donc Gary Sherman (Death Line, Dead & Buried), Buddy Giovinazzo (Combat Shock, Life is Hot in Cracktown) et Richard Stanley (Hardware, Dust Devil) (William Lustig et Larry Fessenden ont malheureusement dû annuler leur présence) qui se sont joints à l’animateur de la discussion, Dave Alexander, anciennement rédacteur en chef chez Rue Morgue et co-créateur de la série. À tour de rôle, les cinéastes y sont donc allés de révélations assez croustillantes…

Giovinazzo nous a parlé de cette suite au Maniac de 1980, intitulée Mr. Robbie, qui n’a jamais pu voir le jour. Apparemment, c’est l’acteur Joe Spinell lui-même qui désirait ce film plus que tout. L’homme aimait les femmes et les femmes n’aimaient pas le film de William Lustig. Il aurait donc souhaité un deuxième scénario plus reluisant pour son personnage. Même si un court promotionnel a été tourné en 1986, le film n’a jamais trouvé de producteur et la mort de Spinell trois ans plus tard a tout fait s’effondrer.

Saviez-vous qu’une poignée de festivaliers de Fantasia a eu la chance de voir un film jamais paru de Sherman? Il s’agit de 39: A film by Carroll McKane, où l’on suit les meurtres d’un tueur en série sadique, en direct dans sa chambre de torture. McKane y kidnappe d’ailleurs un psychiatre médico-légal pour le forcer à écrire sa biographie. Sherman a finalement décidé de ne jamais faire distribuer son film, qu’il jugeait trop extrême. Une décision discutable.

En plus du Vacation de Stanley, une comédie noire post-911 qui aurait réuni à l’écran Bruce Campbell et Denise Richards, le récit de la comédie d’horreur musicale post-nucléaire de Sherman, qui devait voir le jour au début des années 80, valait le déplacement! Le projet ambitieux réunissait entre autres Van Halen à la guitare et Joe Cocker en tant que chanteur! La nouvelle direction de Paramount à l’époque n’était pas à l’aise avec le sous-texte nucléaire et aurait demandé au cinéaste de changer le scénario, ce que ce dernier a refusé catégoriquement. On a par contre pu entendre un extrait de la trame sonore de la production, qui promettait un film plutôt révolutionnaire.

Au final, le public présent a pu voir un clip inédit de Untold Horror où George A. Romero nous parle d’un projet avec Marvel qu’il n’aura jamais pu mener à terme. Décidément, cette série documentaire s’annonce des plus passionnantes! On vous tient au courant des développements…

Consultez notre couverture Fantasia 2017!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.