Horreur Québec tourne présentement au ralenti. De retour à pleine vapeur le 15 mai!
FcB6SkrXEAEZTS3 1

10 nouveaux essentiels d’Halloween à découvrir pendant votre marathon d’octobre

31 octobre. La nuit est tombée. Des jeunes et moins jeunes, déguisés, maquillés et masqués, se préparent à sillonner les rues sombres et sinistrement décorées. Certains en quête de bonbons, certains en quête d’un endroit où la fête battra son plein, certains en quête d’une nuit où l’horreur sera au rendez-vous…

À travers les sorcières, les monstres, les démons et les sinistres clowns, n’importe qui peut s’inviter à la soirée sans soulever les soupçons. Derrière un des masques se dissimule peut-être un individu malveillant. Toutes les maisons peuvent être hantées, tous les morts peuvent être vivants. En cette nuit hors du commun… tout peut arriver!

La fête de l’Halloween est un terrain de jeu rêvé pour les réalisateur·trice·s de films d’horreur qui désirent s’en donner à cœur joie et explorer la peur sous toutes ses formes. Il s’agit entre autres l’occasion parfaite de soulever le doute quant à la menace et de multiplier les sauts superflus jusqu’à ce que le réel vilain soit dévoilé dans des scènes sanglantes à souhait. L’imagination peut s’éclater, les phobies peuvent être exploitées et les limites ne demandent qu’à être repoussées…

Le premier film de la franchise Halloween sorti en 1978 a été un des premiers à faire tourner (et tomber!) les têtes avec une histoire ayant lieu lors de la fête païenne. Depuis, un lot impressionnant de films ont emboité le pas et tiré avantage de cette atmosphère propice à l’épouvante pour créer des moments cinématographiques anxiogènes, effrayants et sanguinolents. Parmi les autres classiques qui se déroulent lors de la terrifiante nuit d’Halloween, on pense à Night of the Demons (1988), Ginger Snaps (2000), May (2002), Murder Party (2007) and le très prisé Trick ‘r Treat (2007).

Et la tradition se poursuit, faisant place à de nouveaux incontournables.

Voici dix films sortis au cours de la dernière décennie qui se taillent une place dans la liste des titres à voir pour se donner une effroyable frousse digne de l’Halloween!


The Houses October Built (2014) de Bobby Roe

Cinq amis partent en road trip pour visiter et documenter les maisons hantées les plus effrayantes des États-Unis. Au cours de leur tournée, d’étranges personnages aux douteuses intentions se greffent à leur parcours pour les leurrer… directement en enfer.

Ce found footage fait partie des films peu connus qui méritent pleinement l’attention des fans du genre. Grâce à un jeu de caméra à l’épaule bien dosé qui garde le cap sur l’action, nous sommes placés aux premiers rangs des appréhensions et des moments anxiogènes suffocants. Avec un dénouement qui marque l’imaginaire, possible que la plupart soient agréablement surpris!

* Le film a eu droit à une suite (The Houses October Built 2, 2017) qui, comme souvent, n’est malheureusement pas à la hauteur du premier.

The Houses October Built affiche film

The Guest (2014) d’Adam Wingard

Un jeune militaire se présente dans une famille en prétendant être l’ami de leur fils mort au combat. Émus par sa visite, ses hôtes l’accueillent chaleureusement. Toutefois, les événements prennent une sombre tournure lorsque l’identité de cet invité surprise est finalement dévoilée.

Davantage thriller psychologique que film d’horreur, The Guest mérite tout de même une mention spéciale dans cette liste dû à sa tension inlassablement soutenue et à ses séquences brutales. Qualifié de «culte» par plusieurs, le film se veut un hommage aux slashers des années 80 qui se permettent de mixer la froideur du cruel à la dérision de l’humour noir.

the guest affiche film

Hell House LLC (2015) de Stephen Cognetti

Cinq ans après une tragédie survenue dans une attraction hantée, une enquête est conduite pour savoir ce qui est arrivé aux membres de l’équipe ayant organisé l’événement. Pour aider les enquêteurs dans leurs recherches, ces derniers ont entre les mains une série de vidéos documentaires et le témoignage de la seule survivante du groupe.

Hell House LLC est également un film de style found footage qui tire très bien son épingle du jeu grâce à un rythme qui enchaîne habilement les moments d’angoisse et de terreur et à un jeu d’acteurs compétent. Un 90 minutes bien garni qui saura plaire à celles et ceux qui aiment à la fois craindre et confronter ce qui se cache dans les recoins sombres.

* Hell House LLC a connu un deuxième (Hell House LLC II: The Abaddon Hotel, 2018) et troisième (Hell House LLC III: Lake of Fire, 2019) volets qui, tous deux, reprennent les recherches entre les murs du même hôtel hanté que dans l’original. Les deux titres ont connu peu de succès auprès des amateurs du genre. L’horreur se poursuit maintenant dans un quatrième volet intitulé Hell House LLC Origins: The Carmichael Manor à paraître chez Shudder le 30 octobre prochain.

Hell House LLC affiche film

Tales of Halloween (2015)

Tales of Halloween met à l’écran la nuit de l’Halloween vue à travers l’imagination et la lentille de douze réalisateur·trice·s différent·e·s (Lucky McKee, Darren, Lynn Bousman, Neil Marshall). De la comédie, à la science-fiction en passant par le gore, ce film à sketches propose dix courts-métrages, tous plus tordus les uns que les autres.

Pas le temps pour les longueurs, chaque histoire plonge directement dans le vif de son sujet et ne joue pas dans la dentelle. Certaines histoires sont propices aux rires tandis que d’autres réussissent à glacer le sang. Avec une de multitude d’exploitations originales du thème (pour la grande majorité très réussie!) le film se taille une place de choix dans cette liste.

Tales of Halloween affiche film

Goosebumps (2015) de Rob Letterman

Un adolescent et sa mère emménagent dans une nouvelle maison. Peu de temps après leur arrivée, le garçon découvre que le père de sa nouvelle voisine est l’auteur des livres d’épouvante Chair de poule. Lorsqu’il s’aventure chez eux avec un ami, il découvre une collection de livres mystérieux qui, si déverrouillés, peuvent libérer des monstres inimaginables.

Cette comédie fantastique inspirée de l’oeuvre de R. L. Stine et brillamment teintée d’horreur «pour tous» est un incontournable pour la famille. Avec de l’action quasi ininterrompue, des effets spéciaux réussis et un jeu d’interprètes sympathique et rigolo (Jack Black digne de lui-même!), Goosebumps frappe droit dans le mille et nous ravit du début à la fin.

* Un deuxième volet, Goosebumps 2, est paru en 2018 (mettant aussi en vedette Jack Black), mais a reçu des critiques moins favorables que son prédécesseur. Disney+ ressuscite maintenant les romans sous forme de série mettant en vedette Justin Long, qui arrive le 13 octobre prochain.

Goosebumps affiche film

Terrifier et Terrifier 2 (2016 et 2022) de Damien Leone

Le soir de l’Halloween, un clown sadique pourchasse de jeunes femmes qui ont le malheur de croiser sa route. Lorsqu’elles tombent dans ses filets, il prend un malsain plaisir à les torturer atrocement.

Reconnu comme étant (très!) peu recommandés pour les âmes sensibles, Terrifier et sa suite se veulent un réel festival gore qui ne s’impose aucune limite dans le carnage de ses victimes. Le boucher nommé Art the Clown a d’ailleurs reçu ses «lettres de noblesse» en tant qu’un des meurtriers les plus sans merci du cinéma d’horreur.

Terrifier Art The Clown

Hell Fest (2018) de Gregory Plotkins

Six amis se rendent au parc d’attractions d’horreur Hell Fest pour la soirée de l’Halloween. Dans la mêlée des maquillages, des costumes, des pièces sombres et des soubresauts, un tueur s’est immiscé et multiplie violemment ses victimes.

Les amateurs de sauts seront ici comblés! En effet, le film se plaît à mélanger les situations inoffensives à la menace réelle dans une joyeuse série de moments grinçants. Un petit jeu du chat et de la souris sanglant efficace et divertissant.

Hell Fest affiche film

Haunt (2019) de Scott Becks et Bryan Woods

En quête de sensations fortes, un groupe d’amis cherche et trouve une maison hantée extrême sur une route déserte. Ce qui semble tout d’abord apeurant à souhait se révèle être un réel et mortel cauchemar dont l’issue s’avère plus qu’incertaine.

Malgré une prémisse somme toute déjà vue, Haunt parvient à surprendre et à terrifier avec une ambiance des plus affolantes et une série de situations brutales et sadiques qui marquent l’imaginaire. Le tout en poursuivant la tradition de ternir à jamais la réputation des clowns.

Haunt affiche film

Scary Stories to Tell in the Dark (2019) d’André Øvredal

Le soir de l’Halloween, trois adolescents décident de passer la soirée dans un manoir abandonné où ils trouvent un livre étrange qui met en page une série d’histoires macabres. À la lecture de celle-ci, l’épouvante racontée devient réalité mettant en péril la vie de proches et amis.

Basé sur la trilogie littéraire du même nom, le film regroupant plusieurs scénaristes (dont Guillermo del Toro) se démarque par son imaginaire débridé résultant en des histoires hors du commun et des images saisissantes (issues ou non d’effets spéciaux). Mention spéciale aux acteurs qui campent tous parfaitement leur rôle. Pour jeunes et moins jeunes… mais pas trop jeunes non plus!

Scary Stories to Tell in the Dark affiche film

Cobweb (2023) de Samuel Bodin

Un jeune garçon de 8 ans tente tant bien que mal de découvrir qui ou quoi émet les sons étranges et les paroles provenant de l’intérieur des murs de sa chambre. Ce que la voix lui révèle, conjugué aux agissements suspects de ses parents, lui fera douter de sa sécurité au sein de sa demeure. Il découvrira la sinistre vérité en un terrifiant soir d’Halloween.

Un film brillamment construit qui joue continuellement sur notre perception de la réalité. Tout comme le protagoniste, nous peinons à savoir et à comprendre ce qui se passe réellement, et ce, jusqu’au dénouement qui frappe de plein fouet.

Cobweb affiche film

Avec ces suggestions qui sauront certainement combler tous les goûts (et dégoûts!), gageons que vous passerez une soirée d’épouvante réussie!

Oh… on sonne à la porte… Allez-vous ouvrir?

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec