Unquietgrave1

[Critique] An Unquiet Grave: un long chemin vers la mort

Note des lecteurs1 Note
2
Note Horreur Québec

Fraîchement débarqué sur Shudder, An Unquiet Grave nous raconte l’histoire de Jamie (Jacob A. Ware, la série Boardwalk Empire), un homme endeuillé par la mort de sa femme, Julia, décédée un an plus tôt dans un accident de voiture. Voulant à tout prix la ramener à la vie, il demandera l’aide de la sœur jumelle de celle-ci, Ava (Christine Nyland, la série Graves), afin qu’elle puisse l’assister avec un rituel de résurrection.

À la barre de la réalisation, on retrouve Terence Krey, qui pilote ici son premier long-métrage. Malgré un rythme très lent, le cinéaste se débrouille assez bien. Krey fait le choix de ne pas tout nous montrer, ce qui aide à se mettre dans la peau des personnages. Par contre, les nombreuses scènes qui se déroulent dans la voiture de Jamie ne laissent pas beaucoup de place à une réalisation originale et intéressante. L’ambiance mystérieuse et lugubre du cimetière est un bel élément, mais on n’y passe pas assez de temps et l’endroit aurait pu être exploité davantage. Les acteurs, Nyland et Ware, s’en tirent convenablement avec leurs performances. Étant les deux seuls protagonistes du film, ils arrivent à bien porter le récit sur leurs épaules.

svg%3E

Là où An Unquiet Grave rencontre la majorité de ses problèmes, c’est avec son scénario qui s’étire en longueur. Le texte, écrit en collaboration avec Krey et Nyland, explore assez bien la thématique du deuil et le besoin de guérir, mais ce n’est pas suffisant pour rendre le long-métrage intéressant. C’est aussi dommage que les scénaristes ne prennent pas le temps d’expliquer d’où vient le rituel de résurrection, ni pourquoi les personnages croient aussi facilement qu’il va fonctionner. Comme on le mentionnait plus tôt, une bonne partie des quarante premières minutes du film se déroule dans la voiture, où on écoute Jamie et Ava raconter des histoires sur le passé de Julia. Le rythme est grandement affecté par ces passages et aurait pu être amélioré en nous présentant quelques flashbacks ici et là.

Le long-métrage de Terence Krey se termine après 75 minutes, ce qui n’est pas un trop grand investissement de temps pour les curieux qui aurait envie d’y jeter un coup d’œil. L’œuvre aurait été plus intéressante sous forme de court-métrage d’une vingtaine de minutes. On aurait ainsi pu couper au montage toutes les actions inutiles des personnages principaux. Le film reste quand même un bel effort, si vous préférez l’horreur plus calme qui penche plus vers le drame.

An Unquiet Grave - Official Trailer [HD] | A Shudder Original

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×