S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Beyond the Gates: une bonne dose d'horreur rétro!
7Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Suite à la disparition de leur père, Gordon (Graham Skipper) et John (Chase Williamson) reviennent dans leur petit village natal pour vider le club vidéo que celui-ci tenait depuis des années. Les deux frères trouveront, en plus des milliers de VHS usées, quelques jeux interactifs, constitués d’une planche de jeux et d’une cassette à visionner – vous vous souvenez d’Atmosphere?

Un en particulier, Beyond the Gates, attirera leur attention, dirigé à l’écran par une mystérieuse blonde (inquiétante Barbara Crampton, You’re Next, Re-animator) qui rapidement leur parlera du paternel. Se pourrait-il que sa disparition y soit reliée? Trop tard: une fois qu’on a commencé à jouer, impossible de s’arrêter. Il leur faudra trouver les quatre clés.

Enfant pauvre de Re-animator (1985), From Beyond (1986), The Gates (1987) et empruntant en même temps beaucoup à Jumanji (1995), Beyond the Gates (on voit l’origine du titre!) est un hommage avoué aux vieux films des années 80-90 qui venaient s’aligner sur les tablettes de nos clubs vidéo, trop mauvais pour sortir sur grand écran.

Scénario faible, effets spéciaux médiocres, jeu d’acteur mauvais… on adore ce petit bijou d’horreur sans prétention, réalisé par Jackson Stewart, qui a gagné un des prix du public au Los Angeles Film Festival l’an dernier!

La musique, excellente, rappelle celle de Nightmare on Elm Street, nous portant à quelques reprises sur le bout du divan, la main figée dans le bol de maïs soufflé.

À voir avec des amis, pour rigoler et se rappeler le bon vieux temps… Réjouissons-nous, une suite serait en chantier!

En bonus, une infopub factice créée pour la publicité du film:

 

 

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.