[Critique] Relic: la démence plus effrayante que la mort

Note des lecteurs11 Notes
4
Note Horreur Québec

Maintes fois comparé à Hereditary et The Babadook dans les médias, Relic est un film d’horreur psychologique qui raconte l’histoire de trois générations de femmes. Edna «oublie des choses» et manque à l’appel depuis plusieurs jours; alors sa fille Kay et sa petite-fille Sam se rendent à la maison familiale. Elles découvrent alors la propriété et la vieille femme dans un état de détérioration avancé.

Edna est interprétée par Robyn Nevin (The Matrix Reloaded, The Matrix Revolutions) qui joue avec une vérité déconcertante, si bien qu’elle vous fera dresser les poils sur les bras plus d’une fois. Même dans ses silences les plus déroutants, elle réussit à susciter toute une gamme d’émotions allant de la peur à l’empathie. L’actrice peut aussi compter sur ses partenaires de jeu aussi solides: Emily Mortimer (The Newsroom) et Bella Heathcote (Pride and Prejudice and Zombies, Dark Shadows) qui offrent toutes deux des performances sans fausse note.

Relic affiche filmC’est le premier long métrage de la cinéaste Natalie Erika James, qui a aussi coécrit le scénario avec Christian White, et il pourrait bien propulser sa carrière rapidement comme ce fut le cas pour Jennifer Kent (The Babadook) et Ari Aster (Hereditary). Il faut dire que la réalisatrice nippo-australienne s’est inspirée de sa propre grand-mère qui souffrait de la maladie d’Alzheimer, il s’agit donc d’une histoire très personnelle. Ceux qui ont vu un proche être affecté de la même façon seront donc particulièrement interpellés.

La cinématographie de Charlie Sarroff contribue à l’ambiance et à la tension graduelle du film. Les images sont magnifiques, le cadrage est soigneusement réfléchi et la noirceur est utilisée pour amplifier les insécurités et la confusion. Les sons terrifiants hantent rapidement les spectateurs et la musique de Brian Reitzell (la série Hannibal) contribue à l’atmosphère.

La finale a le potentiel de plaire à différents publics en laissant place à l’interprétation et en embrassant son ambiguïté. C’est donc un film pour alimenter les discussions et faire réfléchir en restant avec vous quelques jours après l’avoir visionné.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.