S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Critique: Tales of Halloween
2Note Horreur Québec
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Juste à temps pour la belle saison, 10 réalisateurs s’amènent pour nous raconter autant de courtes histoires à propos de notre nuit préférée de l’année.

Tales of Halloween, un nouveau classique du mois d’octobre? Pas tout à fait. Même si les premiers segments s’avèrent efficaces et amusants (Sweet Tooth de Dave Parker et The Night Billy Raised Hell de Darren Lynn Bousman), ceux qui suivent détonnent par leur amateurisme. Manque de temps ou d’argent? Probablement, mais on était en droit de s’attendre à davantage de la part des Lucky McKee (May) ou Neil Marshall (Dog Soldiers, The Descent), par exemple. Leurs segments respectifs passent pour des premières réalisations. C’est sans mentionner le segment-liaison accessoire, animé de façon déficiente et qui nous canalise une Adrienne Barbeau en mode The Fog, horriblement sous-utilisée.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.