unnamed 2 1654461327635

[Fantasia 2022] Swallowed: à donner des papillons dans le ventre

Le segment Regard sur les films de genre Queer de Fantasia nous présente une série de films de genre où les normes composant le schéma social hétéronormatif seront mises de côté. Swallowed fait partie du lot, et semblait l’un des plus intéressants du lot.

Benjamin et Dom, deux amis d’enfance, se préparent à se séparer. Ben s’apprête à s’envoler vers Hollywood, là où il espère percer comme acteur de porno gai. Cela dit, Dom est prêt à tout pour ne pas laisser son ami partir sans le sou, et accepte de faire une livraison très spéciale lors de leur dernière nuit ensemble.
swallowed affiche film

Écrit et réalisé par Carter Smith (The Ruins),Swallowed est le genre de petite perle où il devient impossible de prédire la moindre action à venir. On a l’impression de naviguer entre les styles de Gregg Araki et Quentin Tarantino, ce qui n’est aucunement pour nous déplaire.

L’une des plus grandes forces du scénario réside dans la manière d’illustrer le lien très profond entre ces deux amis somme toute assez différents. D’abord étonné de constater que le duo ne forme pas un couple, le spectateur comprendra rapidement la complicité à toute épreuve entre les deux personnages. C’est à travers cette filiation que la tension saura atteindre des proportions assez gargantuesques, alors que le long-métrage passera par le trafic de drogue au body horror, avant de se terminer sur une touche de thriller. Il est toutefois à noter que l’horreur, si corporelle soit-elle, est davantage suggérée que montrée, ce qui risque de décevoir les amateurs de gore. C’est bien dommage pour eux puisque le climat d’étrangeté possède une touche insolite.

La réalisation de Smith est très alerte, tout en offrant une direction d’acteurs assez pointue, et l’homme semble s’amuser particulièrement lors des passages suggestifs. Il faut dire que le cinéaste avait déjà œuvré dans le genre avant avec son film The Ruins, et qu’il semble y nager comme un poisson dans l’eau.

Les acteurs Cooper Koch et Jose Colon dégagent une chimie inébranlable à l’écran face à une Jena Malone (The Ruins, The Neon Demon) solide en vilaine. C’est pourtant le vétéran Mark Patton (A Nightmare on Elm Street 2: Freddy’s Revenge) qui épate le plus en trafiquant aux accents pervers.

En résumé, Swallowed est une excellente petite surprise qui risque de marquer plusieurs spectateurs.

Note des lecteurs0 Note
Le scénario rempli de surprises
Les acteurs remarquables
Le scénario rempli de surprises
Le rythme trépident
Points faibles
3.5
Note Horreur Québec

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×