les chambres rouges

Le thriller québécois «Les chambres rouges» plongera dans l’univers de deux groupies d’un tueur en série en 2023

Juliette Gariépy (Boost) et Laurie Babin (La vie compliquée de Léa Olivier) incarneront deux femmes obsédées par un tueur en série dans Les chambres rouges, le nouveau thriller psychologique de Pascal Plante (Les faux tatouages), attendu en en salle pour 2023.

Entract Films annonce la nouvelle aujourd’hui, dévoilant le synopsis officiel du film qui plongera dans l’univers du dark web et de la cybercriminalité:

Kelly-Anne (Juliette Gariépy) se réveille chaque matin aux portes du palais de justice pour s’assurer une place au procès hyper-médiatisé de Ludovic Chevalier (Maxwell McCabe Lokos), un tueur en série duquel elle est obsédée. Au fil des jours, la jeune femme tissera des liens avec une autre groupie (Laurie Babin), ce qui l’extirpera momentanément de sa solitude étouffante. Mais à force de côtoyer les parents des victimes dans un procès qui s’enlise, Kelly-Anne a de plus en plus de difficulté à maintenir son équilibre psychologique et à assumer sa fixation maladive pour le bourreau. Elle tentera alors par tous les moyens de mettre la main sur l’ultime pièce du puzzle: la vidéo manquante du meurtre d’une des victimes avec qui elle a une inquiétante ressemblance.

Nemesis Films produit Les chambres rouges, troisième long-métrage de Pascal Plante, un des rares cinéastes québécois à s’être retrouvé dans la sélection officielle de Cannes avec Nadia, Butterfly en 2020.

Fondateur et rédacteur en chef

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×