«The Lighthouse» disséqué par des psychiatres au Cinéma Moderne

The Lighthouse, l’un des films les plus fascinants de 2019, est toujours projeté au Cinéma Moderne de Montréal jusqu’au 23 février, et l’une de ces représentations proposera quelque chose d’un peu plus spécial.

En effet, le 19 février prochain, le film de Robert Eggers (The Witch) sera disséqué par des médecins et experts en santé mentale.

La série intitulée Intérieur. Nuit. opère depuis plus d’un an déjà au Cinéma Moderne et propose des analyses psychologiques de certains films de la programmation par des psychiatres, psychologues ou thérapeutes invités.

Une île, deux hommes, une lumière. Poussant la mise en scène du huis clos jusqu’à l’extrême, The Lighthouse aborde les questions de la puissance, de l’envie et de la rivalité entre l’homme et son double. Ce film génère, chez le spectateur, une réaction émotionnelle forte à l’opposé de celle d’un film hollywoodien, réaction nous guidera dans l’exploration des profondeurs psychologiques de cette oeuvre unique.

Les psychiatres Constantin Tranulis et Marie-Ève Juste et leurs invités animent cette discussion ouverte avec le public après la projection, qui risque d’être fort intéressante et où on tentera d’éclairer nos lanternes sur certains des thèmes abordés dans l’oeuvre de Eggers.

Les billets sont en vente sur le site du Cinéma Moderne.