indonesia pocong ghosts coronavirus

[Vidéo] L’Indonésie déploie d’effrayants «fantômes» dans ses rues pour inciter les gens à rester à l’intérieur

Il semblerait que les fantômes de draps blancs soient toujours efficaces, particulièrement en Indonésie!

En effet, le village de Kepuh utilise une technique particulière pour inciter les gens à rester à la maison durant l’épidémie de la maladie à coronavirus 2019.

Des patrouilles de bénévoles sillonnent les rues costumées en pocong (ou pochong), un fantôme du folklore local qui porte les restes d’un linceul funéraire, noué en nœud à la tête et aux pieds, et reconnu pour hanter les cimetières.

Le résultat semble assez efficace:

L’initiative s’est toutefois retournée contre l’équipe alors que les «fantômes d’Indonésie» sont devenus une sensation sur les réseaux sociaux. Les gens s’aventurent maintenant hors de leurs maisons pour pouvoir trouver les spectres. Oups!

L’Indonésie enregistrait 399 décès liés au COVID-19 plus tôt cette semaine, selon les chiffres de l’Université Johns Hopkins. Il s’agit du bilan le plus élevé de tous les pays d’Asie de l’Est, à l’exception de la Chine. Un total de 4 557 cas ont été signalés.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×