S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
[Fantasia 2017] Better Watch Out: la magie du temps des fêtes
9Note Finale
Note des lecteurs: (2 Votes)
9.0

On se retrouve durant le temps des fêtes alors que les parents de Luke (Levi Miller, Pan) doivent quitter pour la soirée. C’est la ravissante Ashley (Olivia DeJonge, The Visit) qui vient veiller sur le jeune garçon pendant leur absence. Luke prend son courage à deux mains pour essayer d’impressionner sa gardienne et lui déclarer enfin son amour. Malheureusement pour lui, une invasion de domicile vient mettre un terme à son plan.

Better Watch Out est la grande surprise du festival Fantasia 2017. Les attentes étaient élevées pour le film de Chris Peckover (Undocumented) et réussissent même à les surpasser. Ce n’est pas peu dire! Il est toutefois extrêmement difficile de ne pas trop en dévoiler afin de converser la surprise. Le moins on en sait, le mieux on se porte.

Le long métrage est une véritable gifle au visage. L’intelligence du scénario amène le spectateur sur un terrain peu souvent emprunté. L’humour y est toujours drôle, noir et cinglant. Dans leur rôle de parents, Virginia Madsen (Candyman) et Patrick Warburton (Bad Milo!) sont hilarants et la chimie entre les deux transperce l’écran. Dommage que l’on ne les voit que très peu durant le film. Nous offrant plusieurs situations comiques, Peckover propose également de bons moments de tension. Non, Better Watch Out n’est pas le plus gore, mais sa force réside dans le sous-entendu. La scène du seau de peinture le prouve! On nous montre le résultat sans trop exhiber de détails et c’est parfait. Le réalisateur évite merveilleusement bien les pièges et surprend à plusieurs reprises.

Le jeune Levi Miller vole littéralement la vedette. L’acteur est d’un aplomb naturel et son interprétation est irréprochable. Sa façon de bouger, ses mimiques et son attitude ajoutent une belle complexité à son personnage. Le reste de la distribution s’en tire bien, même si certains personnages sont plutôt clichés — on pense aux petits amis d’Ashley —, mais n’en demeurent cependant pas moins comiques.

Difficile de reprocher quelque chose à ce film de Noël. L’action tend peut-être à ralentir vers la moitié de la production. Comme madame Filiatrault, certains auront envie de crier: on enchaîne! Rien pour gâcher notre plaisir cependant. Le rythme reprend du poil de la bête par la suite. Et que dire de la finale? Elle est tout simplement jouissive! Et à en croire la réaction du public présent, l’ensemble était des plus réussi!

Better Watch Out se classe facilement parmi les meilleurs œuvres cinématographiques horrifiques de 2017. Évitez les critiques avec spoilers ou toute bande-annonce, lorsqu’elle finira par faire son apparition. Plongez tête première dans ce qui risque d’être l’un des préférés de cette édition. Vous ne le regretterez pas!

Better Watch Out arrive en vidéo le 5 décembre prochain.

Notre entrevue avec le réalisateur du film, Chris Peckover Consultez notre couverture Fantasia 2017

4 Réponses

  1. Lake Alice: un réveillon sans véritables cadeaux – Horreur Québec

    […] Même si le synopsis ne proposait rien de bien nouveau, les fans de slasher n’avaient qu’à se rabattre sur certaines images du film, dont l’affiche, pour avoir un brin d’espoir. Malgré une première partie prometteuse, Lake Alice tombe rapidement dans le n’importe quoi. À une époque remplie de longs-métrages s’encrant dans le sous-genre «home invasion», il faut bien avouer que celui-ci souffre de plusieurs comparaisons, notamment avec You’re Next et le plus récent Better Watch Out. […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.