[Critique] 0.0 Mhz (2019): 0.0 de tension

Note des lecteurs0 Note
2
Note Horreur Québec

Shudder propose en exclusivité un nouveau film sud-coréen qui, dans la lignée de Gonjiam: Haunted Asylum, nous plonge dans une enquête paranormale qui tourne mal. De quoi se réjouir, oui, mais pas si vite. Là où le found footage jouait assez adroitement avec codes du genre, 0.0 Mhz, quant à lui, opte pour une approche plus classique qui se traduit par une accumulation ennuyeuse de scènes sans véritable tension.

Premier film de Yoo Sun-Dong, 0.0 Mhz est adapté de la bande dessinée en ligne du même nom,créée par Jang Jak (qui est aussi le scénariste du film). En cela, le projet semble excitant et les prémices du film vont dans ce sens: le groupe 0.0 Mhz est une bande d’étudiants qui s’intéresse aux phénomènes paranormaux. Ce nom fait référence, selon eux, à la fréquence des ondes du cerveau nécessaire pour communiquer avec les fantômes. Afin de prouver leur théorie, ils décident de mener l’enquête dans une maison hantée par un puissant esprit. Toutefois, leur scepticisme va rapidement s’effriter aux premiers signes de contact avec l’au-delà.

Ajoutez à cette histoire une parfaite maison abandonnée dans la forêt, un rituel de nécromancie, deux acteurs issus de la k-pop (Jung Eun-ji du groupe Apink et Lee Sung-yeol du groupe Infinite) et même une traditionnelle scène dans laquelle un gérant de station à essence prévient l’irrespectueuse bande de jeunes de ne pas visiter le lieu hanté. Que demander de plus?

Si tous les éléments sont réunis pour un parfait film de hantise, le film déçoit toutefois par son manque de suspense. Yoo Sun-Dong nous balade de scène en scène sans véritablement parvenir à ancrer le spectateur dans la réalité des personnages. Participant à la déception, les effets spéciaux brisent maladroitement la frontière entre animé et film et, en cela, déclenchent plus de sourires que de frissons.

Gonjiam Haunted Asylum affiche film

Cela dit, il faut tout de même reconnaître au film quelques moments effrayants, presque tous liés à la performance de Choi Yoon-young (Yoon-Jung). L’actrice insuffle en effet une bonne dose d’intensité, d’effroi et d’excès dans les scènes les plus réussies du film. Elle est véritablement le point focal de ces longues 101 minutes.

0.0 Mhz, bien qu’elle ne soit pas la sortie Shudder la plus excitante du moment, est toutefois un bon choix de la part de la plateforme: après de récents succès comme Train to Busan (2016), The Wailing (2016) ou encore The Silenced (2015), pour ne citer qu’eux, on espère véritablement y voir plus de films d’horreur sud-coréens et, de manière générale, internationaux.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.