S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Colossal: La démesure des mauvaises habitudes
8Note Finale

Une jeune femme en chute libre suite à des problèmes d’alcoolisme, découvre que le kaijū géant apparu mystérieusement dans la ville de Seoul est mentalement lié à elle. Les mouvements de la créature, qui menace la Corée du Sud, pourraient bien être synchronisés aux siens. Les choses vont se corser davantage quand un gigantesque robot apparaîtra également.

Souvent utilisé au cinéma pour métaphoriser l’impuissance de l’homme, le kaijū de Colossal sert avant tout de miroir à l’héroïne, insuffisante dans sa propre vie. Comment résister aux envies? Quelles sont les conséquences de nos moindres faits et gestes sur notre entourage? Ce titanesque insecte devient une personnification de ses problèmes.

Colossal n’est pas un film d’action dans la ligné de Godzilla ou Pacific Rim. Il s’agit davantage d’un film cérébral, utilisant le prétexte des monstres pour illustrer un spleen intérieur. Le traitement de cette crise existentielle est tout simplement fascinant. Si le rythme plus lent en découragera certains, cela n’empêche pas le réalisateur et scénariste de nous offrir plusieurs moments épiques. Aimant manipuler l’espace et le temps, le cinéaste de Timecrimes nous présente un drame psychologique à la sauce kaijū des plus savoureux. Passant habilement du mélodrame, à l’humour absurde, pour bifurquer vers le film de monstre gargantuesque, ce milkshake fonctionne à merveille. Il faut dire que la réalisation de Vigalondo est très énergique et que son scénario verbomoteur déborde de truculents dialogues. La qualité de l’écriture n’a d’égal que la prestation vibrante d’Anne Hathaway, nuancée en paumée, mais aussi expressive lors des séquences cocasses.

On a donc droit à une œuvre marquante, mais qu’il faut davantage apprivoiser comme un film d’auteur qu’un blockbuster, pour en savourer la pertinence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.