306935292 10160285101684197 7545065608710375750 n

[Critique] The Menu: une délicieuse satire

The Menu (Le menu) vous invite à un repas hors du commun. Plats sophistiqués, ingrédients recherchés, service soigné, le tout accompagné d’une menace constante, rendent l’expérience aussi alléchante qu’angoissante. Réalisé par Mark Mylod, connu jusqu’ici principalement pour son travail à la télévision (Game of Thrones, Succession), le film réussit un exercice d’humour noir délicat qui ne vous laissera pas sur votre faim.

Margot (Ana Taylor-Joy) et Tyler (Nicholas Hoult) se rendent sur une île avec une série de riches convives afin de manger dans un des restaurants les plus prestigieux du monde, celui du chef Julian Sewick (Ralph Fiennes). Connu pour son excellence et la maîtrise de son art, Sewick réserve toutefois quelques surprises aux invités, avec un nouveau menu spécialement préparé pour l’occasion.
The Menu affiche film

The Menu se présente avec toute l’élégance de mise pour un cadre gastronomique raffiné. Des hôtes aux plats, en passant par les décors, chaque détail est arrangé pour atteindre une presque perfection qui ne peut que mettre mal à l’aise. Derrière cette mise en scène sophistiquée pointent en effet les signes d’une certaine fragilité qui déstabilise cet équilibre artificiel: les invités et leurs secrets, la rigidité du personnel du restaurant, l’aura mégalomane du chef, jusqu’au cadre aussi charmant qu’oppressant dans lequel se déroule l’évènement.

Plus qu’une simple critique horrifique sur la culture gastronomique, le film joue surtout sur les dynamiques de pouvoir imbriquées les unes dans les autres. Richesse extrême, autorité, rapports de genre et hiérarchie amènent le récit dans ses recoins les plus sombres. On ne peut que se délecter de certaines scènes résolvant ces questions de manière explicite, tout en déstabilisant notre compas moral.

Mylod nourrit d’ailleurs sa satire avec une bonne dose d’humour. Entre effroi et éclats de rire, le film, bien que posé, garde un rythme soutenu. Le réalisateur pousse d’ailleurs la blague en entrecoupant le récit, tel un épisode de Chef’s Table, de longs plans qui présentent les plats proposés aux convives. Un ton qui ne surprend pas de la part des scénaristes Will Tracy et Seth Reiss, tous deux travaillant sur deux célèbres late shows à l’humour grinçant (respectivement Last Week Tonight with John Oliver et Late Night with Seth Meyers).

The Menu image film

L’ironie qui sous-tend le film fonctionne de manière assez efficace, et ce d’autant plus grâce à un casting particulièrement dévoué. Fiennes, rigide et intimidant, fait face à une toujours excellente Ana Taylor-Joy et un joyeusement agaçant Nicholas Hoult. Les échanges souvent inconfortables entre les nombreux personnages (notamment Hong Chau, Arturo Castro, John Leguizamo et Janet McTeer, pour n’en citer que quelques-un.e.s) renforcent la tension constante déjà bien installée au cœur d’une sophistication outrageuse clairement affichée.

Le film reste toutefois dans une certaine retenue, allant de pair avec l’élégance du cadre. Ici, pas d’excès: tout est mesuré, pesé, arrangé. La scène finale exorcise quelque peu cette réserve.

The Menu sort dans les salles le 18 novembre. N’y allez pas le ventre vide.

Note des lecteurs23 Notes
Points forts
L'humour du film à des moments inattendus.
La scène finale.
Points faibles
Le film reste dans une certaine retenue.
4
Note Horreur Québec
Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×