S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
[Fantasia 2018] Terrified: la récompense au fan d'horreur
9.5Note Horreur Québec
Note des lecteurs: (9 Votes)
9.1

Il s’est passé quelque chose d’assez magique samedi soir dernier au Théâtre Hall de Concordia: une salle complète de fans de films d’horreur s’est retrouvée littéralement terrifiée. Le film argentin Terrified (Aterrados), de Demián Rugna (Cursed Bastards), porte un peu trop bien son nom.

On se retrouve dans un petit quartier résidentiel de Buenos Aires, où des choses étranges se produisent. On entend des murmures dans les trous d’éviers, des objets se déplacent d’eux-même et des gens trouvent la mort dans des conditions macabres et inexpliquées. Un ex-policier et deux enquêteurs du paranormal se retrouveront à enquêter.

Terrified n’a rien à envier à tous ces Conjuring américains et nous offre un spectacle original à glacer le sang. Pour tout dire, il s’agit d’une des expériences les plus pétrifiantes que j’ai personnellement vécue en salle. La nuit, un vieille homme nu se cache sous les lits. Le jour, un enfant sinistre revient visiter sa mère d’entre les morts. Le film ne nous laisse pas une seconde pour respirer et enchaîne ces scènes affolantes, qui atteignent la cible à tout coup. La première scène corsée sous la douche, excessivement brutale, donne d’ailleurs le ton assez rapidement. Mais d’où peut bien sortir ce cinéaste génial dont on n’a jamais entendu parler? Rugna joue avec son public et les codes du film de fantômes, qu’on connaît trop bien, pour réussir à nous surprendre haut la main.

L’histoire n’a pourtant rien de bien élaboré. Le film existe pour la seule et unique raison de vouloir effrayer. La seule “prouesse” scénaristique se retrouve dans la narration morcelée, qui s’amuse à remonter dans le temps à quelques reprises et offre ainsi un peu de substance. Des concepts de perspectives, d’ombre et de lumière développés en chemin offrent toutefois un monde infini de possibilités excitantes à découvrir.

L’ambiance sonore excessivement élaborée — murmures, sons gutturaux et battements de coeur — et la trame sonore aux cordes stridentes toutes deux collées aux images viennent former cette combinaison parfaite. On manque de synonymes pour vous l’expliquer: Terrified est tout ce qu’on attend d’un film d’horreur, c’est-à-dire qu’il soit carrément terrifiant. Espérons une distribution très prochainement!

Consultez notre couverture Fantasia 2018

 

3 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.