5 films realisatrices a decouvrir

[Fantasia 2020] 5 films de réalisatrices à découvrir lors de la prochaine édition

Lorsqu’on pense à l’horreur conçue par des femmes, des noms comme Jennifer Kent (The Babadook, The Nightingale), Karyn Kusama (The Invitation, Jennifer’s Body) ou encore Mary Harron (American Psycho) viennent rapidement en tête. Et même si de nouveaux visages s’ajoutent au paysage au fil des ans — Alice Lowe (Prevenge), Coralie Fargeat (Revenge), Julia Ducournau (Grave), entre autres —, reste que la gente féminine est souvent peu représentée au cinéma, particulièrement dans notre genre.

En épluchant la première et la deuxième vague de titres annoncés pour la 24e édition du Festival Fantasia, Horreur Québec a eu envie de mettre de l’avant quelques réalisatrices qui y présenteront leur nouveau et parfois même leur tout premier long-métrage. D’autant plus que deux d’entre elles viennent de chez nous!

Voici donc cinq titres de réalisatrices à surveiller attentivement:

Slaxx d’Elza Kephart

On en a beaucoup parlé sur nos pages, on a même eu la chance d’aller visiter le plateau de tournage l’an dernier. Le slasher québécois mettant en vedette une paire de jeans hantée (!) Slaxx nous sera enfin présenté en première mondiale cette année. Le film réalisé par la cinéaste montréalaise Elza Kephart, aussi connue pour le film de zombies Graveyard Alive en 2003, est écrit en collaboration avec Patricia Gomez Zlatar et nous vient des producteurs de Turbo Kid. Les fameux Blood Brothers sont également derrière les effets spéciaux du film (aucun CGI n’a été utilisé!) qui s’annonce assez sanglant. Prometteur.

Romane Denis (Charlotte a du fun), Sehar Bhojani (The Handmaid’s Tale, Sex and Ethnicity), Brett Donahue (Bad Blood, Radius) et Stephen Bogaert (It, X-Men: Apocalypse) tiennent la vedette.

Lorsqu’une caissière sympathique et naïve, travaillant aux côtés de collègues branchés dans un magasin de vêtements à la mode, est témoin des morts macabres de ses collègues aux mains (jambes?) d’une paire de jeans griffés, elle doit tenter de comprendre ce qui anime SLAXX pour essayer d’arrêter le massacre.

La première bande-annonce de Slaxx était dévoilée la semaine dernière:

SLAXX (2021) - Festival Trailer #1

Bleed With Me d’Amelia Moses

On risque d’entendre énormément parler de la Montréalaise Amelia Moses dans les prochaines semaines. Après son court excessivement gore de 2017 Undress Me, la cinéaste originaire de Vancouver nous offrira en première mondiale cette année son premier long-métrage très intriguant Bleed With Me, décrit comme un thriller lent et doté de visuels saisissants. Son travail se concentre sur l’exploration des angoisses féminines à travers le spectre de l’horreur. Son deuxième film Bloodthirsty, qui traite d’une «louve-garou», était d’ailleurs présenté récemment au dernier Marché du film virtuel de Cannes.

Bleed With Me met en vedette Lee Marshall (19-2), Lauren Beatty (Pay the Ghost, Jigsaw) et Aris Tyros (Slaxx, Little Death).

Lors d’une escapade hivernale dans un chalet isolé, une jeune femme autodestructrice se convainc que sa meilleure amie lui vole son sang.

Bleed With Me affiche film

Lucky de Natasha Kermani

Natasha Kermani (Imitation Girl) nous proposera un thriller sombre et féministe intitulé Lucky en première internationale cette année. La cinéaste américaine expliquait en entrevue que le film jette un œil à travers le miroir d’une version surréaliste de notre propre monde; un film de genre sur les horreurs de la vie quotidienne qui se retrouvent sous la surface. Le film devait originalement voir le jour en première mondiale à SXSW. Kermani est également co-fondatrice de la boîte de production Illium Pictures et Epic Pictures distribuera le titre sous la bannière Dread.

Brea Grant (Eastsiders, Dexter), qui a également écrit Lucky, tient la vedette en compagnie de Hunter C. Smith (The Order) et Kristina Klebe (Hellboy 2019, Halloween 2007).

Une femme de banlieue se bat pour être crue lorsqu’elle se retrouve traquée par une figure masquée et menaçante qui revient chez elle nuit après nuit. Puisqu’elle n’obtient aucune aide de son entourage, elle est forcée de prendre les choses en main.

svg%3E

12 Hour Shift de Brea Grant

Parlant de Brea Grant, qui écrit et tient la vedette de Lucky et qu’on a également pu voir entre autres dans Heroes et Halloween II (2009), la cinéaste nous offrira également à Fantasia son deuxième long-métrage intitulé 12 Hour Shift. Il s’agit d’une comédie noire située en Arkansas dans les années 90 où l’on suit une infirmière (Angela Bettis, May, The Woman), sous-payée et surmenée, pendant un quart de travail de douze heures. David Arquette (Scream), également à la production, y incarne un dangereux meurtrier. La première mondiale devait avoir lieu au Tribeca Film Festival cette année.

L’infirmière Mandy essaie simplement de survivre à son double quart de travail, mais sa toxicomanie désagréable, ses collègues ennuyeux, ses patients demandant et son cousin sournois rendent les choses assez difficiles, sans parler des criminels qui volent des organes et d’un condamné blessé.

La bande-annonce de 12 Hour Shift était dévoilée en avril dernier:

12 Hour Shift | Teaser

Time of Moulting de Sabrina Mertens

La sélection Camera Lucida, reconnue pour nous offrir à chaque année quelques pépites inclassables, nous proposera entre autres Time of Moulting (Fellwechselzeit) de la cinéaste Sabrina Mertens. Il s’agit d’un premier long-métrage pour la cinéaste d’origine allemande, composé de 57 plans fixes qui nous sont présentés littéralement comme des tableaux vivants. Le communiqué nous prévient toutefois qu’il s’agit d’une titre arrache-coeur, destiné uniquement aux plus endurcis. Le film sera présenté en première nord-américaine et met en vedette Zelda EspenschiedMiriam Schiweck et Freya Kreutzkam.

Allemagne, 1970. Sabrina est une enfant enjouée. Elle mène une vie isolée aux côtés d’une mère mentalement instable, d’un père absent et de leur chat. Ses jours là-bas se transforment en semaines, et les semaines en mois, puis en années… apportant vieillissement et pourriture, mais aucun avenir en vue. Stéphanie se retire donc dans un monde sombre de fantasmes barbares…

La bande-annonce, qui propose un climat plutôt inquiétant, est disponible:

 

La cuvée 2020 de Fantasia se tiendra en effet exceptionnellement du 20 août au 2 septembre cette année sur la plateforme en ligne de Festival Scope et SHIFT72, exclusivement pour le public canadien. La programmation complète sera annoncée au début du mois d’août.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×