306870389 434769952052952 653570901066005657 n

«Les Enfants Perdus» affrontent le monde des cauchemars pour la dernière saison et le quatrième tome en octobre [Bande-annonce]

La bande de Les Enfants Perdus est de retour cet automne pour une quatrième et dernière saison de leur websérie ainsi qu’un quatrième tome de son adaptation en série de romans au cœur de la célèbre collection Frissons.

La websérie sera disponible exclusivement sur la chaîne YouTube officielle de Les Enfants Perdus en octobre prochain. Le tome 4 sera disponible au même moment partout en magasin et en commande en ligne.

La bande-annonce est publiée aujourd’hui:

Les Enfants Perdus S4 | Bande annonce

C’est la fin de l’école et le début des grandes vacances. La bande va bientôt se séparer. Chacun des membres voulant emprunter un chemin vers une nouvelle vie plus calme, loin des douloureux souvenirs des deux dernières années. Mais nul ne se doute encore que le mal a construit son propre univers en parallèle.

L’auteur et réalisateur Luca Jalbert, dont le rôle d’ambassadeur officiel de la collection Frissons a été renouvelé pour une deuxième année, clôt quatre années de travail et de souvenirs avec ses jeunes comédiens et comédiennes. Avec cette dernière saison et ce dernier tome, l’auteur termine le cycle des Enfants Perdus en plongeant ses personnages dans les cauchemars.

Écrit à l’automne 2020, le scénario de cette nouvelle saison multiplie les clins d’oeil au cinéma de genre comme à son habitude et rend hommage cette fois aux Griffes de la nuit, en passant par Insidieux ou encore Ça, tout en lorgnant avec l’ambiance à la Carpenter, Spielberg et à la King.

Avec sa websérie et sa série de romans qui a su trouver son public au fil des deux dernières années, l’auteur souhaite ainsi initier la jeunesse aux classiques du genre qui l’ont forgé. Chaque saison et chaque tome est une occasion pour lui d’exploiter et de s’amuser avec un genre, ses codes et ses thèmes. Une quatrième et dernière aventure qui voit grandir et mûrir ses jeunes personnages.

Luca Jalbert explique:

Cette grande aventure je la voyais dès le départ comme une sorte de road movie horrifique à la manière de Phantasm de Don Coscarelli, avec comme grand fil conducteur l’amitié à la Stand by Me! Un voyage évolutif d’une bande de gamins qui affronte ses peurs et les dangers pour grandir tout en comptant les uns sur les autres! Dans ce dernier chapitre, ils ont maintenant conscience de leur réputation et les autres se moquent d’eux ne croyant pas leurs histoires. Ils sont affectés psychologiquement. Ce ne sont plus des enfants, ils avancent dans l’adolescence et certains entrent, écorchés, dans leur vie de jeunes adultes. Ils savent qu’ils vont devoir se séparer à la fin de l’année scolaire pour prendre chacun des directions différentes. Mais c’est sans compter le retour de la force maléfique qui ronge leur comté depuis le début et face à laquelle ils devront affronter leurs cauchemars et discerner le vrai du faux pour en finir. Et là, tout peut arriver!

L’auteur, cinéaste et nouveau jeune papa ajoute:

Tourner avec ma bande de gamins chaque été, ce n’était pas un travail, mais un vrai camp de vacances! C’est de ça que je vais m’ennuyer le plus. Ce que vous lisez dans les romans et vous voyez dans la websérie, la relation des personnages entre eux, mon personnage de Louis, chef de la bande et grand-frère de toutes et tous, c’est aussi la réalité. C’est comme ça entre nous et c’est ce qui m’inspire et donne du corps à mes personnages. Et je dois, comme dans ma fiction, accepter de les voir grandir et les laisser partir aussi. C’est la fin de quelque chose pour nous tous. Et j’espère qu’ils garderont un bon souvenir de cette aventure qui a marqué une partie de leur enfance. Ce n’est pas donné à tout le monde de vivre cette expérience à leur âge. Et quel bonheur et quelle chance d’avoir connu ça dans ma vie professionnelle et surtout personnelle. Je suis confiant de les voir devenir de brillants jeunes adultes. Je suis fier d’eux et continuerai d’être là pour eux au besoin.

Toute bonne chose a une fin comme dit l’adage. Mais quand quelque chose se termine, cela signifie que quelque chose de nouveau prend vie. Et de nos jours, comme toute bonne franchise qui se respecte, il est facile de s’étendre à partir d’un même sujet de base.

Luca Jalbert conclut avec un clin d’oeil:

C’est peut-être la fin des Enfants Perdus, mais ça ne veut pas dire que c’est la fin de leur univers!

Fondateur et rédacteur en chef

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×