bad cgi gator

L’horreur de B à Z: Stranded, Bad CGI Gator et Amityville Ripper

Le temps des Fêtes est terminé. On peut déjà ranger nos décorations pour enfin se préparer pour Halloween! Vous ne savez plus quoi regarder après tous ces films de pères Noël tueurs ou de Krampus? Voici quelques suggestions:

Un voyage tourne mal lorsqu’une famille tombe sur un bigfoot dans Stranded, des jeunes en vacances dans un chalet devront se défendre contre un alligator gigantesque dans Bad CGI Shark, puis Jack l’éventreur se réincarne dans Amityville Ripper. Eh oui! Ce sera mauvais!

Et pour ceux et celles qui souhaitent voir un bon mauvais film de requin, Asylum Factory nous a récemment offert un cadeau de Noël en mettant en ligne gratuitement le film Shark Week de 2012.


Stranded

Vous ne savez pas quoi faire un dimanche après-midi et vous avez envie d’un film pénible? Regardez sans plus attendre Stranded de Shawn Burkett (Don’t Fuck in the Woods). Vous ne le regretterez pas. En fait, oui.

Deux frères et une sœur se réunissent après des années aux funérailles de leur père. Ils devront mettre de côté leurs conflits afin de répandre les cendres de leur paternel dans une cabane dans les bois où de nombreuses disparitions ont eu lieu.

Le film débute à Fouke, Arkansas, où une battue en forêt est organisée par le chef de police qui a perdu son fils. Sans réelle conclusion, le scénario saute aux protagonistes à Germantown, Ohio. Le lien entre ces personnages et ceux en introduction n’est pas clair. Le réalisateur veut probablement préparer le terrain pour la famille brisée que l’on suivra tout le long du film. Le scénario baigne dans une ambiance mélodramatique avec abus de violons qui n’est pas crédible et devient lassante. S’en suit une scène trop longue de voyage en voiture sans dialogue sur fond de carte géographique pour être sûr de savoir où les personnages se dirigent. On voit sur la carte la ville de Fouke, puis la pancarte de Fouke. On a compris. Puis, bien sûr, la voiture tombe en panne, il y a de la chicane et il se passe enfin quelque chose. Mais la réalisation nous propose beaucoup trop de gros plans sans nous montrer ce qui se passe autour. L’image est sombre, floue et toujours nappée de brouillard. Tout ça pour deux minutes de bigfoot…

Stranded est disponible en numérique et en vidéo sur demande

Note : 1.5 sur 5.
STRANDED Official trailer

Bad CGI Gator

Quoi de mieux qu’un mauvais film d’alligator, à part un film de requin bien sûr? Rien, je vous l’accorde. Après l’excellent Bad CGI Sharks de SRS Cinema (oui, je suis sérieux), Full Moon débarque avec Bad CGI Gator.

Six diplômés collégiens se rendent à un chalet afin de fêter la fin de leurs études. Ensemble, ils décident de jeter leurs ordinateurs portables dans le lac lors qu’un défi juvénile. Leur geste transforme ainsi un alligator en une créature CGI insatiable.

Dès le début, on sait quel personnage mourra et survivra. Les gars sont des douchebags et les filles s’expriment à grands coups de « OMG! ». Leur seul intérêt est de bien paraître sur leurs photos pour devenir virales. L’écriture est grossière, ce qui est voulu venant d’un film conçu pour être mauvais. Mais la vraie vedette est bien entendu l’alligator en mauvais CGI qui grossit après l’exposition d’électricité des batteries d’ordinateurs portables. Et bien entendu, il peut voler! D’une durée de 60 minutes, Bad CGI Gator est un film drôle, divertissant qui ne nous fait pas trop perdre de temps.

Bad CGI Gator est disponible via Full Moon Features.

Note : 3.5 sur 5.
Bad CGI Gator | Official Trailer

Amityville Ripper

Les compagnies de séries B ne manquent pas d’imagination afin de produire des films d’Amityville. On ne sait jamais si on doit s’en réjouir ou en soupirer de découragement. La toute nouvelle production de SRS Cinema voit la célèbre maison recevoir la visite de nulle autre que Jack l’Éventreur.

Une jeune femme gothique achète sur Amazon un couteau ayant appartenu à Jack l’Éventreur. Avec sa meilleure amie, que décident-elles d’en faire? La même chose qu’on ferait tous: invoquer l’esprit de Jack avec une planche de Ouija dans la maison d’Amityville où des jeunes se sont réunis pour faire la fête! Et bien entendu, le tueur revient à la vie dans le but de tuer à nouveau.

Les créateurs de ce genre de film le savent: le public à la recherche des concepts stupides s’attend à rire. Il n’y a rien de plus ennuyeux qu’un mauvais film qui se prend au sérieux. Bobby Canipe Jr. (Karate Ghost, Woke, Nundead) a fait le choix de réaliser une œuvre où les acteurs n’ont pas eu le temps de lire le scénario, causant ainsi plusieurs bris du quatrième mur, révélant parfois même ce qui s’en vient plus tard: « She’s not worth it. She dies in a few pages anyway. » Les personnages vont même s’obstiner avec le réalisateur tellement le film dans lequel ils jouent est mauvais. Les personnages les plus drôles sont sans aucun doute Nichols et Chapman, les cons de service qui ne manqueront pas de faire rire. Le rôle du tueur est très amusant et nous fait apprécier chaque scène de tuerie qu’il administre en dansant et en chantant. Au final, Amityville Ripper est un film drôle et divertissant et, sans aucun doute, l’un des meilleurs Amityville produits par SRS Cinema.

Amityville Ripper était disponible en VHS, DVD et Blu-ray lors d’un sociofinancement Indiegogo. Il trouvera bientôt son chemin vers la boutique de SRS Cinema ainsi que sur Tubi.

Note : 3.5 sur 5.
Amityville Ripper Movie Official Teaser Trailer SRS Cinema Is This Las Vegas

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure. ?